Attaque contre Charlie Hebdo : un ministre guinéen condamne un »acte horrible et criminel

Photo

Le ministre guinéen des droits de l’Homme et des libertés publique, Kalifa Gassama Diaby, a condamné fermement, jeudi, l’attaque perpétrée mercredi matin contre le journal satirique français Charlie Hebdo, la qualifiant d’ »horreur, de sauvagerie et d’acte criminel ».

« Ce qui s’est passé aujourd’hui en France est une horreur, une sauvagerie, un acte criminel et l’expression de la victoire de la haine, du refus de la liberté et du pluralisme démocratique des idées et de leurs expressions », a-t-il réagi devant l’Ambassade de France en Guinée.

Mercredi matin, des assaillants lourdement armés ont pénétré dans le siège du journal satirique et ouvert le feu sur ses journalistes et caricaturistes faisant 12 morts et et 12 blessés.

S’exprimant au nom de son gouvernement et du peuple de Guinée, le ministre des droits de l’homme a exprimé sa condamnation absolue, sa tristesse et sa solidarité aux familles éplorées.

« Je rends hommage à ces hommes et femmes, journalistes et à leur noble métier dans une société démocratique, qui paient toujours injustement et honteusement le prix de la liberté d’opinion ».

En tant que ministre des Droits de l’Homme, M. Diaby en a appelé au sursaut individuel et collectif pour lutter farouchement contre toutes les formes de haines et d’extrémismes partout où elles se trouvent, que ce soit en France, en Guinée ou ailleurs, au nom de la démocratie.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×