CENI : des commissaires protestent contre la signature d'un accord avec le gouvernement

logo_ceni.jpg

Huit membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) protestent contre la signature d'un protocole d'accord avec le ministère de l'Administration du territoire et de la Décentralisation (MATAD) pour l'organisation des futures élections législatives et communales en Guinée.

Dans une lettre adressée vendredi au ministre de l'Administration du territoire et de la Décentralisation, les protestataires ont reproché au président de la CENI par Intérim, Louncény Camara, et certains de ces collaborateurs de violation flagrante du règlement intérieur.

Cette convention, selon eux, accorde trop de prérogatives au ministère de l'Administration du territoire et de la Décentralisation dans les préparatifs, l'organisation, le suivi et la finalisation de toutes les élections politiques en Guinée, contrairement à l'esprit du code électoral et de la Constitution qui accorde ce privilège à la CENI.

"Pour tous ces motifs, nous, signataires de la présente récusons formellement la signature du document par le président par intérim et vous prions de la considérer comme nulle et de nul effet jusqu'à la validation du protocole par l'ensemble des commissaires", indique la note de protestation.

Le protocole d'accord prévoit que le MATAD est chargé d'appuyer la CENI dans l'élaboration et la mobilisation du budget des élections prévues, de prendre part à l'enregistrement des électeurs, de participer à l'enregistrement des résultats, à la rédaction des procès- verbaux, et de procéder à l'identification des sources de financement électoral et à la mobilisation interne des fonds nécessaires.

Selon le chef du Département Information, sensibilisation et communication de la CENI, Thierno Saydou Bayo, la signature de cette convention n'émane pas d'un consensus au sein de la CENI.

Selon lui, "toutes les décisions, tous les actes de la CENI doivent d'abord faire l'objet de plénière et être validés par voix de consensus et non par voix de vote".

"C'est la plénière qui est l'instance de décision de la CENI", a souligné M. Bayo interrogé vendredi par un correspondant de Xinhua.

© Copyright Afriquinfos

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site