Croissance: la Guinée se dote d'une politique nationale pour le développement des PME

t-287299.jpg

Le gouvernement guinéen s'est doté mercredi d'une politique nationale pour le développement des petites et moyennes entreprises (PME) au terme d'une concertation ouverte de deux jours à Conakry avec les partenaires au développement, notamment la Banque Mondiale (BM).

Le secrétaire général du ministère de l'Industrie et des PME, a déclaré que cette lettre de politique nationale vise à dégager les priorités explicites et les grandes orientations du gouvernement guinéen en matière d'admission et de promotion des investissements privés dans le pays. Ce serait également un cadre pourvoyeur d'emploi et facteur essentiel pour la lutte contre la pauvreté et la misère en Guinée.

Cette dynamique vise, selon lui, à faire de la Guinée une terre d'accueil des investissements privés étrangers, en les offrant la sécurité juridique et judiciaire, les services publics essentiels de base et les meilleurs opportunités d'investissements pour garantir la rentabilité.

En Guinée, les petites et moyennes entreprises et les petites et moyennes industries (PMI) contribuent à hauteur de 80% dans les activités économiques du pays avec un niveau d'employabilité appréciable. Le PME et PMI (petites et moyennes industries) constituent le piler de l'économie nationale, bien qu'évoluant dans un cadre peu formalisé et souffrant essentiellement d'un obstacle majeure, dont l'absence de définition d'un cadre législatif et réglementaire tenant compte de leur particularité, pour favoriser leur développement.

Selon une synthèse de cette lettre de politique nationale, les acteurs impliqués dans la vie de PME s'intéressent à tous les secteurs économiques du pays, allant du secteur primaire au secteur tertiaire. Le climat des affaires s'est sensiblement amélioré depuis 2010, avec la mise en œuvre de plusieurs mesures drastiques et contraignantes, qui ont permis l'application des textes juridiques dans tous les domaines de l'entrepreneuriat dans le secteur privé. Cette stratégique a favorisé ainsi le classement de la Guinée en 2012, au rang des pays en voie de redressement de son économie et en phase d'améliorer le climat des affaires, dénommé "Doing Business 2012" par la Banque Mondiale. 

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×