Davos 2013: retour au calme après les soubresauts de la zone euro

davos-1050792-jpg-911665.jpg

C’est ce mercredi 23 janvier que s’ouvre à Davos, petite station huppée des Alpes suisses, la 43e édition du forum économique mondial. Pas moins d’une cinquantaine de chefs d’Etat et de gouvernement, parmi lesquels Jacob Zuma, Alpha Condé et Goodluck Jonathan et quelque 2 500 personnalités, grands patrons, intellectuels et artistes vont faire le déplacement. Cette année encore, la crise que continue de subir l’économie mondiale devrait largement dominer les débats.

L’ambiance semble tout de même moins tendue que l’année dernière lorsque l’Espagne et surtout l’Italie, troisième économie de la zone euro, étaient dans la tourmente. Et à l'époque, rares étaient ceux prêts à parier sur l’avenir de l’union monétaire.

Aujourd’hui, le pire semble certes dernière nous mais de nouvelles préoccupations ont surgi. L’endettement des Etats, les déficits budgétaires, l'aggravation du chômage des jeunes, autant de sujets porteurs de crises en puissance et qui risquent de tuer dans l'oeuf la timide reprise observée à la fin de l'année dernière.

Mais la relance de l’économie mondiale ne sera pas le seul sujet débattu à Davos, loin de là. Une table ronde est organisée sur l’avenir de la Syrie avec une intervention attendue du roi Abdallah de Jordanie. Et si Damas n’a aucun représentant officiel à ce forum, l’opposition au régime syrien est elle bien présente.

L’autre grand dossier, c’est bien sûre la situation au Mali. Neuf dirigeants Africains, et c’est une première, ont confirmé leur présence à Davos, parmi lesquels le Nigérian Goodluck Johnatan, le Sud-Africain Jacob Zuma ou encore le Guinéen Alpha Condé. Une réunion consacrée à la crise malienne pourrait se tenir jeudi en fin de matinée.

Source: RFI

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site