Déclaration conjointe du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et de l’ADP

leaders-oppisition.jpg

L’ADP et le Collectif ont pris acte de l’installation de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et de la mise en place de son Bureau exécutif, conformément aux dispositions de la loi organique L 016 du 17 septembre 2012. Ils confirment avoir saisi la Cour Suprême d’un recours pour abus de pouvoir contre le décret portant nomination des commissaires de la CENI afin de rétablir dans ses droits le dixième commissaire proposé par l’opposition et illégalement remplacé par un membre d’un parti politique se réclamant publiquement du Centre.

L’ADP et le Collectif attendent de la Cour Suprême qu’elle dise le droit et exige la reconduction intégrale de leur liste de dix (10) commissaires déposée au Ministère en charge de l’Administration du Territoire, pour le compte du quota alloué à l’opposition. Dans l’entretemps, la nouvelle CENI doit s’atteler sans délai à l’adoption d’un règlement intérieur renforçant mieux le caractère collégial de l’organe en transférant au Bureau exécutif et à l’Assemblée plénière certaines prérogatives antérieurement dévolues au Président de la CENI. Elle doit également procéder à la composition paritaire de ses démembrements et des Commissions Administratives de Révision des Listes Electorales (CARLE) afin d’y assurer à l’opposition, une représentation identique à celle de la CENI centrale. L’ADP et le Collectif rappellent que le blocage actuel du processus électoral est également lié à l’intransigeance du pouvoir qui s’oppose à tout changement d’opérateur technique pour la mise à jour de la liste électorale ainsi qu’à l’incertitude qui entoure le vote des Guinéens de l’étranger. L’ADP et le Collectif rappellent avec force que la question du fichier électoral étant éminemment politique, sa résolution doit se faire par la voie d’un consensus politique. L’opposition estime, en effet, que la décision du choix d’un nouvel opérateur technique à la place de WayMark-Sabary doit faire partie des solutions de sortie de crise quitte à en confier la mise en œuvre à la nouvelle CENI qui pourrait, conformément à ses attributions, procéder aux opérations techniques découlant d’une telle décision (préparation des documents d’appel d’offres, lancement de la consultation internationale, choix du nouvel opérateur, supervision des opérations de révision, etc…). L’annulation du contrat WayMark-Sabary en raison, à la fois, des conditions irrégulières de passation du marché y afférent, des insuffisances et dysfonctionnements importants mis en évidence par le PNUD et l’OIF ainsi que du fait de la connivence avérée de cet opérateur avec le pouvoir actuel est une condition indispensable à la crédibilisation du processus électoral en cours. Pour l’ADP et le Collectif, le choix, en toute transparence, d’un nouvel opérateur technique doté de la compétence requise et de références avérées en matière d’établissement et de mise à jour de fichiers électoraux ainsi que la confirmation du vote des Guinéens de l’étranger, en conformité avec les dispositions de la Constitution et du Code électoral sont des préalables non négociables à l’organisation des futures élections législatives. L’ADP et le Collectif rappellent que la sortie de crise et la décrispation du climat politique dépendent exclusivement de la volonté politique des autorités actuelles qui disposent de tous les éléments permettant la mise en place d’un cadre favorable à des élections crédibles et apaisées. Ils invitent le pouvoir en place à ouvrir sans délai un dialogue politique en vue de trouver avec l’opposition des solutions consensuelles de nature à épargner au peuple de Guinée, de nouvelles épreuves difficiles et inutiles. Ils réaffirment leur ferme volonté de poursuivre, jusqu’à son terme, le combat politique pour l’avènement d’une Guinée réellement démocratique et respectueuse des droits de l’homme.

 

Conakry, le 09 novembre 2012 L’Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP) et Le Collectif des Partis Politiques pour la Finalisation de la Transition

Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et de l’ADP

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site