Déclaration de l’Union des Fondateurs de Sites Internet d’Information Guinéens (UFSIIG)

logo.jpg

L’Union des Fondateurs de Sites Internet d’Information Guinéens (UFSIIG) observe avec préoccupation la multiplication alarmante de mesures et autres actes d’intimidation et de violences de certaines autorités, visant à empêcher la presse en général d’exercer son droit d’informer.
Les cas les plus récents concernent :

1 - la fermeture de la radio "Liberté FM" de Nzérékoré par des autorités depuis le dimanche 26 août 2012.


2 – les intimidations et les diverses menaces exercées par les détenteurs de la loi à l’encontre de plusieurs de nos confrères lors des manifestations de l’opposition le lundi 27 août 2012, aux alentours du domicile de M. Lancine Kouyaté, ancien premier Ministre.

L’Union des Fondateurs de Sites Internet d’Information Guinéens condamne, sans réserve les atteintes à la liberté de la presse dont le respect symbolise l'enracinement de la démocratie.

L'UFSIIG saisit l'occasion pour exhorter la presse guinéenne à œuvrer activement pour la promotion de la paix et l’entente nationale en Guinée à travers des informations crédibles parce que vérifiables.


Pour l’Union des Fondateurs de Sites Internet d’Information Guinéens

Le Bureau exécutif

Source: Union des Fondateurs de Sites Internet d’Information Guinéens

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site