Crise politique: Alpha Condé épinglé par l'opposition qui demande l'implication de la communauté internationale pour une sortie de crise

images-22.jpg

Après la marche empêchée de l'opposition par les forces de l'ordre lundi dernier, les voix s'élevent pour attaquer une fois encore le pouvoir du Président Alpha Condé. Ce mercredi, c'est le front d'union pour la démocratie et le progrès ( FDP) de Mamadou Bah Baadiko qui était devant la presse pour non seulement condamner les actes du pouvoir central mais aussi et surtout demander l'intervention de la communauté internationale pour une sortie de crise.

Prenant la parole, le porte parole du FDP Abdoulaye korsé Baldé après avoir rappelé les différentes déceptions engendrées par l'arrivée au pouvoir d'Alpha Condé qui se resument en ces termes:" Tous les acquis démocratiques des luttes antérieures du peuple de Guinée sont progressivement réduits à néant. Les domiciles de dirigeants de l’opposition sont systématiquement violés" regrette le porte parole du FDP avant de déplorer: " Au même moment des contre manifestations sont organisées par la mouvance et une coordination dite « des jeunes du manding » à travers toute la ville de Conakry et aux frais du contribuable guinéen".

Abordant la question de la commission électorale nationale indépendante(CENI) principale pomme de discorde entre le pouvoir et l'opposition, le porte parole du FDP réiteire la position de l'opposition à savoir une recomposition de la CENI. Sur le plan économique le porte parole du FDP charge le pouvoir d'Alpha Conde en ces termes:" Le gouvernement traîne des scandales retentissants. L’ampleur des dégâts infligés à la fortune publique n’est même pas encore complètement connue à ce jour. L’usage systématique et disproportionné de la force, la répression, les arrestations arbitraires et les actes d’intimidation constituent l’unique réponse du pouvoir, face aux revendications légitimes du peuple pour une vie meilleure, plus de liberté et de justice".

Pour terminer son intervention, le porte parole du FDP souhaite l'intervention de la communauté internationale:" La dégradation de la situation politique, économique, sociale, sécuritaire est telle qu’un retour prochain à l’ordre constitutionnel est devenu illusoire. L’heure n’est plus au dialogue mais plutôt à la confrontation, alors que seul le pouvoir est armé. Si le cours actuel des événements n’est pas arrêté rapidement, notre pays est sous la menace d’une guerre civile aux conséquences incalculables, aussi bien pour son peuple que pour toute la sous-région. Dans ce contexte, nous lançons solennellement un appel à la communauté africaine (CEDEAO et Union Africaine) aux Nations Unies et à tous les pays amis de la Guinée, afin qu’ils s’impliquent de nouveau directement dans la résolution de la crise guinéenne, de concert avec tous les acteurs politiques et sociaux. Le temps nous est compté" termine Abdoulaye korsé Baldé porte parole du FDP.

Ibrahima, KOACI.COM CONAKRY, copyright © koaci.com

Source: koaci.com

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×