Découverte d'une importante quantité d'armes appartenant aux anciens combattants du PAIGC

Imagesapdl0c5s

Une importante quantité d'armes et de munitions enfouies du temps de la guerre menée par le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée Bissau et du Cap-Vert ( PAIGC) dans les années 70, a été découverte mercredi dans la ville de Boké, située en Basse Guinée, à près de 400 km de Conakry, selon des sources concordantes.

Ces armes et munitions ont été découvertes après que deux adolescents eurent manipulé un projectile ramassé dans un quartier de la ville, qui abritait une ancienne base du PAIGC, qui avait sa base arrière dans cette région, située non loin de la Guinée Bissau.

Les fouilles qui ont suivi ont permis la découverte d'une importante quantité d'armes et de munitions dont des obus, a rapporté nos sources.

Les autorités militaires de la région ont aussitôt entamé la délimitation du périmètre en vue de procéder éventuellement à la sécurisation des populations dans ces quartiers.

La Guinée était fortement impliquée dans la guerre de libération de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert, sous la première République de Sékou Touré.

Le PAIGC, fondé en 1956 par Amilcar Cabral et d'autres figures de proue de l'ancienne colonie portugaise, dont Aristide Pereira, Abilio Duarte, Luis Cabral, demi-frère d'Amilcar, avaient trouvé au régime de Conakry un allié sûr.

La lutte armée contre le colonisateur portugais a débuté après l'attaque perpétré contre des militants indépendantistes réfugiés en Guinée-Conakry où ils avaient établi leur base, le 22 novembre 1970.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site