Dépêche de Guinée n° 3 : Dadis et Coplan Pivi annoncent la guerre aux civiles

Appel au secours pour éviter un nouveau génocide en Afrique !

Je disais hier, dans l’une de mes dépêches, que le moment est grave. Il est devenu encore plus grave aujourd’hui.

En effet, Coplan Pivi, le Ministre de la Sécurité Présidentielle, s’est rendu dans la journée du 29 septembre 2009 dans la commune de Matoto en banlieue de Conakry. Il a annoncé qu’il va exterminer les populations de la capitale. Les  Malinkés, les Soussous  et les peuls en particulier.

Pour montrer sa détermination, il a annoncé avoir châtié,  avant de venir à Matoto, les populations de Cosa, une autre commune de la banlieue.  Il a laissé 2 corps gisant dans le sang avant d’arriver dans Matoto.

Au moment où j’écris ces lignes, j’entends, sur le téléphone de mon correspondant, les tirs à l’arme lourde dans la banlieue de Conakry.

Les populations sont apeurées, traumatisées et terrées chez elles en attendant leur dernier souffle.  Tout le monde est paniqué. Des familles entières n’ont pas retrouvé les leurs. Des enfants, des jeunes filles et des adultes ne sont pas revenus depuis hier.

Parfois, c’est la gendarmerie ou la police  qui appelle les familles pour qu’elles viennent récupérer les leurs. Cela prouve que Pivi et Dadis ont bel et bien fait venir les rebelles de l’ULIMO et du LURD pour exterminer nos concitoyens.

Les leaders politiques arrêtés, les populations sont plus que jamais abandonnées à elles-mêmes et exposées aux exactions des drogués de Dadis- Coplan Pivi et Sékouba Konaté.

Il n’est pas question que le peuple attende la mort dans l’impuissance et la peur. Maintenant, à la guerre comme à la guerre !  Chaque Guinéen, d’où qu’il se trouve, doit appeler les siens pour leur dire de se défendre. De prendre couteaux, fusils, caniches, tout ce qui est à sa portée, pour se défendre et défendre les siens.

Nous devons leur expliquer que la légitime défense existe. Qu’ils ne doivent pas accepter de se faire descendre par des bandes armées et des soldats acquis au démon Dadis !

Aucun soldat patriote n’existe en Guinée ! Il n’ya plus de militaire guinéen capable de dire non. Ce ne sont plus que des eunuques qui survivent et observent, sans coup férir,  la mort des leurs !

 Ah ! Moi qui croyais jusqu’hier qu’il y avait des militaires en Guinée. Je me demande maintenant s’ils ne tuent pas leurs propres enfants et leurs épouses pour emmener leur corps au Camp alpha Yaya et prêter à nouveau allégeance à Dadis, Sékouba et Pivi !

Le monde entier doit savoir que la Guinée est face à des criminels qui ont tué, volé et violé au Liberia et en Sierra- Leone. Ce sont des drogués et exaltés par la marijuana et la cocaïne qui ont commis les crimes odieux d’hier.

La communauté internationale ne peut plus se contenter de se réunir, de condamner, de suspendre leurs relations bi ou multilatérales avec la Guinée. Elle doit intervenir le plus tôt possible. Il faut qu’elle le fasse aujourd’hui même. Demain, il sera trop tard et la Guinée deviendra  un autre Rwanda !

C’est un génocide qui se dessine en Guinée- Conakry. J’appelle à l’ONU, à l’Union européenne, la CEDEAO, l’UA et à toutes les organisations internationales et de droits de l’Homme d’entendre l’appel lancé par M. Lounsény Fall, Président du FUDEC au nom de ses pairs : Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Jean- Marie Doré, Mouctar Diallo et les autres.

J’ajoute que la vie de tous ces leaders et  de tous les détenus est en danger. Leurs familles sont parmi les plus exposées également.

En Guinée, c’est le mutisme total à la radio et à la télévision. Aucune allusion n’est faite des massacres, des vols et des viols. On tue et torture en silence  dans notre pays ! Ce sont les discours de Dadis et ses mamaya qui passent en la boucle de manière  continue.

La population sait qu’il ya des morts. Rien plus ! Aucune information et Dadis et sa bande continuent de massacrer.

Guinéennes et Guinéens, levons- nous et luttons de Conakry à Lola ; de Kankan à Koundara ; de Yomou à Dubréka pour sauver la démocratie et l’unité nationale.

Guinéens de l’Etranger ! Levons- nous et assistons les nôtres ! Ceux qui sont à l’intérieur sont en train d’être exterminés, violés et  torturés au moment où vous lirez ces lignes !

Au secours, la Guinée se meurt ! Au secours, au secours ! Un peuple et ses leaders sont en danger !

Levons- nous filles et fils de Guinée et mâtons la junte !dadis doit être mis au arrêt, c’est la moindre sanction qu’il mérite !

Dadis n’a plus droit  à aucune excuse. Aucun pardon ne saurait le soustraire, lui, la junte et leurs supporteurs du sort qu’ils méritent !

Le  même sort qu’ils ont infligé à nos concitoyens.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site