Dernier round Cellou vs Alpha: L'expérience de l'un éclipsera-t-elle la détermination de l'autre?

L’une des croyances les plus répandues et les plus populaires est que plus on donne d'arguments, plus on a de chances de convaincre. ERREUR. J'ai lu et relu avec une grande passion et un grand intérêt le projet de société de nos 2 candidats qui restent en ligne. L'un est libéral (Cellou Dalein Diallo) et l'autre est plutôt proche de la doctrine socialiste (Alfa Condé, accusé souvent a tort d’être communiste).

"Les deux vainqueurs du premier tour divergent sensiblement sur les questions économiques? : Alpha Condé, du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), opposant de toujours formé à l’école socialiste, prône un développement basé d’abord sur l’agriculture, avec une forte intervention de l’État. Cellou Dalein Diallo , de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), opte pour un régime plus libéral et une large ouverture aux investissements étrangers, notamment dans les mines ", source jeuneafrique.com. Ils ont tous deux des arguments bien affutés pour leurs causes. Je pouvais argumenter en faveur du programme de l'un ou de l'autre je ne le ferai pas ici. Je les ai suivis pendant leur campagne avec un grand détachement sans m'encombrer de mes origines ethniques ou de ma foi. J'ai essayé de faire un travail scientifique basé uniquement sur la personnalité des candidats à la présidentielle de 2010. J’ai essayé de prendre le recul nécessaire pour observer ce qui se passe sans à priori et sans idées toutes faites. Je suis habitué à la démarche scientifique, j’ai présenté mon mémoire sur "la mathématisation de la pensée, la logique de Boole et l'informatique" il y a quelques années de cela. Un mélange complexe de sujets philosophiques et de mathématique. Et la démarche pour démêler le vrai du faux, la passion de la raison est rigoureuse et exigeante, mais exaltante. Il demande un détachement total du sujet de l'étude pour se concentrer sur les faits et les circonstances. C'est ce que j’ai essayé de faire autant que j'ai pu avec nos deux candidats pour en arriver aux conclusions que je vous livre plus loin dans cet article.

Je veux vous parler de Alfa et de Cellou. Sereinement . Je peux revenir en long et en large sur le contenu très intéressent et très édifiant de ces 2 programmes de sociétés divergents, leurs failles et leurs insuffisances. Comprenez le contexte de mes recherches et surtout celui de la publication de cet article . Mon candidat a toujours été Sydia Touré, je le confesse. L'honnêteté intellectuelle m'impose de dire d'où je parle et pourquoi maintenant. Mon candidat n'est plus dans la course, mais ce n’est que partie remise. Il s’est prononcé clairement et sans ambiguïté au cours de sa campagne électorale. Aujourd'hui, il vient d’accorder son soutien sans réserve au champion Cellou Dalein qui désormais porte aussi nos couleurs et nos saveurs dans son programme. C’est la démarche de Sidya qui a impliqué cet article. Néanmoins, le but de cet article n’est pas de faire la publicité ou l’apologie des candidats qualifiés pour le 2ème  tour, le mien n'étant plus dans la course (mais au centre de la course malgré nous).

Je ne vous parlerai donc pas de leur programme ici, à vous de les lire et de vous faire vos propres opinions. Dans l’exposé qui va suivre, j’ai étudié les 2 candidats qui restent sous 3 angles : la manipulation, le charisme et l’efficacité. Et ceci fera peut-être l’objet d’un livre. Sait-on jamais? On convient que parler en public, s’adresser à un auditoire, réussir à convaincre est une tache importante, intégrale et intégrée au savoir-faire et savoir être de l’homme politique. On a déjà tous observé des hommes qu’on sait pertinemment intelligent courageux et créatif se transformer en personne ennuyeuse, douteuse insipide et parfois carrément pas du tout convaincante, c’est le cas de notre professeur international : Alfa Condé que je connaissais peu, mais que j’admirais beaucoup et que j’ai découvert et étudié pendant cette campagne. Par sa démarche de victime du système, il ne rassure pas ses concitoyens. Il n’a aucun bilan à défendre sauf celui de la longévité dans l’opposition. Mais malheureusement, il n’existe pas toujours de prime à la longévité du combat politique en Afrique à l’exception de Nelson Mandela en Afrique du Sud et dans une moindre mesure Abdoulaye Wade au Sénégal. Il se trouve que le sinistre professeur joue sa dernière carte et recherche vainement l’approbation du public pour asseoir sa crédibilité. Il a toujours critiqué amèrement le régime de Lansana Conté à suffisance pour aujourd'hui s’entourer paradoxalement des plus grands barrons de ce régime, qui battent même campagne avec lui. "Comment fustigé pendant des années le régime Conté et se rapprocher des rescapés de son régime symbolisés par Mamadou Sylla, Dr Ousmane Kaba, Ibrahima Kassory Fofana, Kiridi Bangoura ? " s’interroge à juste titre notre confrère Amadou sur Africaguinee.com

pendant sa campagne j’ai découvert le vrai professeur Alfa (pas celui qui nous faisait rêver dans nos débats passionnés à la COOP de l’université). C’est un homme solitaire, méfiant qui a peur de lui-même, peur des autres et peur de l’environnement qui l’entoure. La raison se trouve-t-elle dans sa propre histoire? J’ai découvert un homme amer sans charisme (ce fut sa réputation un certain temps), mais déterminé à conquérir le pouvoir contre vents et marées.

En Cellou j’ai découvert un homme intelligent et solide, plein de naïveté. Croyant qu’à partir du moment qu'il dit des choses intelligentes, cohérentes et solides, cela suffisait pour faire de lui le futur président de la Guinée. ERREUR. Heureusement, il a vite compris qu'il lui faut des alliances stratégiques pour s’imposer comme l'incontournable. Le charisme et l’efficacité de Cellou sont évidents. Comme les neurochirurgiens ou les golfeurs, il sait quand agir et quand décider. Il sait qu'il faut choisir et qu'on ne peut pas bien faire les deux en même temps. En grand visionnaire il sait qu'il y a un temps pour décider ce que l'on va faire et un temps pour faire ce que l’on a décidé, pour agir, sans constamment remettre en question ses décisions et ses buts. C’est la real politique chère à mon meilleur ami Souleymane qui se reconnaitra. C’est ce qui explique que lorsque Cellou était dans le gouvernement de Conté il était au service de son peuple et loyal à son patron. C’est un trait de caractère de l’homme et de son éducation. Ainsi quand il a décidé de s’engager dans l’opposition sur une voie alternative après une longue expérience dans le gouvernement il n’a pas hésité un seul instant. Avec Cellou on connait à l’avance le chemin qu’on va suivre, avec Alfa il n'y pas de chemin déterminé, car il ne sait pas où il va. Pas de cap, pas de vision.

C’est pourquoi objectivement, Cellou va gagner ces élections avec un très bon score. Il va parachever avec Sydia Touré et ses autres alliances à convaincre ses concitoyens de son objectif d’unifier le pays pour le bien-être de chacun et l’épanouissement de tous. Son rêve individuel de devenir le premier président démocratiquement élu de la Guinée et son idéal de construire le bonheur collectif de ses concitoyens sont les deux faces de la même pièce. Alfa l’a toujours accusé d’avoir trop longtemps servi dans le gouvernement de Conté. Mais il ne faut pas oublié aussi que c’est au crédit de Cellou d’avoir pris la direction d’un grand parti d’opposition UFDG, du vivant même de l’ex-dictateur Conté avec qui il a su toujours garder des relations cordiales et respectueuses tout en lui signifiant clairement que lui Cellou Dalein entrevoit dorénavant une autre voie, celle de la démocratie et de l’émancipation de son Peuple. C’est cela aussi le courage politique et l’incarnation du changement. Être en mesure de changer de cap, d’être non conformiste voir excentrique. Il est souvent attaqué sur son bilan en demi-teinte à tort par notre professeur inexpérimenté et complexé en matière de gestion et d’économie. Alfa ne lui pardonnera jamais d’avoir été ministre et surtout premier ministre sous le régime de conté pendant trop longtemps (d’avoir toute cette expérience dans l’administration que lui Alfa n’a jamais eu et ne pourra jamais avoir). Or toute cette expérience représente une garantie de la maitrise ou tout au moins de la connaissance approfondie des sujets sociopolitiques et économiques de la Guinée au crédit de Cellou. C’est du vécu et de la connaissance du terrain et des hommes du pays. De plus, Cellou jouit d’une notoriété certaine sur le plan national au regard de sa campagne et surtout des résultats du premier tour (Sydia Touré, adversaire politique et ex-premier ministre l’a qualifié en 2009 de meilleur ministre de son gouvernement) et sur le plan international "Diallo bénéficie, de par sa formation économique, d'une certaine crédibilité au niveau des instances financières internationales comme le FMI ou la Banque mondiale", source Wikipédia. Et on sait tous que sous le régime de Conté, Cellou était un cadre compétent et respecté par ses collaborateurs, et en dépit de sa bonne volonté, était sous le contrôle du général et certains acolytes de ce dernier lui mettaient toujours les battons dans les roues. Néanmoins, il a choisi l’action à l’inaction. Il a le mérite d’avoir essayé d’agir dans des conditions difficiles pendant une décennie dans le gouvernement après un parcours impeccable comme haut fonctionnaire de son pays pendant plus de vingt ans. À l'époque, notre professeur était en vacances à Paris. À Cellou le mérite de l’action de ses 58 ans, à Alfa le supplice de l’inaction et de l’oisiveté de ses 76 ans. Il ne lui pardonnera jamais de lui ravir son rêve de diriger un jour la Guinée.

À la lumière de ce qu’on a vu, entendu et lu avant et pendant cette campagne, il découle aussi que le professeur Alfa est un manipulateur égocentrique de type charmeur et culpabilisateur. Comme un charmeur de cobras, il use et abuse de l’ignorance ou de la faiblesse de ses concitoyens. Exemple: par maladresse, calcul mesquin et politicien il énonce parfois que Sékou Touré, ex-dictateur serait son bourreau parfois son héros. Il surfe souvent subtilement sur le communautarisme et l' ethno-stratégie en fonction de l’auditoire qu’il a en face de lui. Ainsi annonce-t-il au grand public que sa mère serait Soussou et par conséquent selon la logique implacable du professeur sans classe ni élèves, qu'il n’a donc rien contre les Soussous. Comme si son origine doit rentrer en ligne de compte pour le choix du futur président. Merci pour les soussous. Mais que doivent penser alors les Tomas, les Guerzés les Peuls, les Malinkés, les Kissis et tous les autres qui ne sont pas Soussous, de cette assertion préméditée du professeur à méditer par nous.

C’est aussi un manipulateur qui aime à faire sentir sa supériorité à son public, en abusant de ses titres, de ses diplômes, de ses biens, de ses relations et de son passé imaginaires ou plus simplement de l'aura supposé que lui confère son statut d'opposant de l’antiquité pour écraser ses adversaires. C’est exactement le but recherché, car ce type de manipulateur ne se fait pas confiance et se sert des autres pour affirmer sa supériorité. C’est ainsi qu'on constate son attitude très méprisante vis-à-vis de Cellou pour marquer sa différence.

Pour vaincre un manipulateur de ce type il faut prendre conscience de sa manipulation, s’accorder un recule pour observer et comprendre son mécanisme d’opération de charme dans son ensemble, et surtout apprendre à neutraliser son intention. Ceci est facile pour moi, car en écoutant et en étudiant le professeur autant que la matière qu’il nous livre j’ai fait le deuil d’un monde idéal avec lui. Chacun devrait en faire autant. La manipulation la plus dangereuse est celle qu’on ne voit pas venir.

La campagne de Cellou a été merveilleuse. Cet économiste émérite a cette énergie qu’il transfère à la foule et son message est toujours claire et cohérent. Il est la voix du changement en Guinée. Je vais voter pour lui et j’encourage les gens à le faire. Tout ce dont il parle est réel, il est au-dessus de la politique politicienne. Il s’est intéressé à la Guinée et aux Guinéens toute sa vie. La façon de continuer la lutte maintenant pour accomplir les objectifs pour lesquels nous nous sommes battus est de contrôler notre énergie, notre passion, nos forces et tendre la main à tous nos adversaires d’hier pour faire tout ce que nous pouvons pour aider à élire Cellou le prochain président de la République de Guinée. Je le félicite pour la victoire du premier tour, je le soutiens de toutes mes forces et j’invite mes compatriotes à en faire autant.

On n'est tous convaincu que le consommateur ne voit pas les choses de la même façon que le manufacturier. Et que Le commerçant n'a pas le même point de vue que le distributeur. Le distributeur n'a pas les mêmes préoccupations que les détaillants. Malgré ces divergences de point de vue, le système libéral fonctionne et tous réussissent à y trouver leur intérêt. C'est pourquoi il faut votez libéral.

À ceux qui avaient encore des doutes sur l'intégrité et les compétences de Cellou, à ceux qui hésitaient sur son projet de société et sa vision, le président de l'UFR dont les compétences et la probité sont éprouvées vient de vous donner la voie à suivre : Votez Cellou .

Oury Nadhèl, Administrateur

Montréal QC

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Sogbe Bangoura 04/08/2010

Mon cher compatriote

Vous vous êtes certainement fait plaisir en écrivant cet article dont le contenu reste assez déséquilibré et contraire à votre introduction qui laissait entrevoir une véritable analyse objective.
Mais sachez que "l'expérience ne sert qu'à regarder le passé" et vous comprendrez dès lors qu'il s'agit de l'avenir de la Guinée. Je souhaite une rupture avec la gestion passée du pays et pour ce qui est du libéralisme, je vous surprendrai certainement en vous disant que l'economie de marché suppose avant tout un certain niveau de production nationale et que le developpement économique est d'abord endogène. Alors faire des mines la base d'une politique de developement au détriment de l'autosuffisance alimentaire me parait assez leger et ne traduit en aucun cas le résultat d'une bonne reflexion orientée vers le bien être du peuple. Le commerce des mines doît procurer un soutien à une politique agricole volontariste et non pas à lui seul être le moteur de l'economie. Il serait interessant de savoir combien rapporte le commerce des mines en Guinée?.
Je suis désolé pour le ton que j'utilise dans ce commentaire mais comprenez mon cher compatriote qu'il s'agit de la population guinéenne et cela passe au dessus des personnalités des candidats à l'election présidentielle et le seul critère à prendre en compte reste le programme politique et economique
Bien à vous

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site