Des commerçants victimes de pillages appellent à une "journée sans commerce" en Guinée

Sans titre 244

Quelque 442 commerçants guinéens victimes des pillages lors des manifestations politiques entre Septembre 2012 et Mai  2013, envisagent d’observer une journée intitulée « pays sans commerce », le 1er septembre prochain dans tout le pays pour demander au gouvernement de rembourser leurs pertes estimées à près de 4,7 milliards de francs CFA, a appris APA mercredi dans une déclaration du collectif des victimes adressée aux autorités.

« Au cours d’une réunion extraordinaire initiée par le Groupe organisé des hommes d’affaires (Goha), il a été unanimement convenu d’annuler la grande rencontre du 13 Août 2014 au Marché de Madina, en raison de la Fièvre Ebola. Mais, à l’unanimité, nous exigeons la tenue d’une journée sans marché dans tout le pays le 1er septembre prochain », selon la source.

Dans la foulée de l’organisation des Législatives de septembre 2013, l’opposition guinéenne avait organisé des marches politiques ayant occasionné des morts et des scènes de pillages.

Pour aller à des législatives apaisées, le gouvernement guinéen a accepté le principe de dédommager les victimes des pillages politiques et de juger les présumés auteurs des crimes, sur insistance des délégués de la communauté internationale, qui ont mené les négociations.

Plus d’un an après la signature des accords du 3 Juillet 2013 sous l’égide de la communauté internationale, l’état guinéen peine encore à honorer ses engagements, notamment le dédommagement des victimes et le jugement des présumés auteurs des crimes.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×