Des poursuites judiciaires contre des militaires suite à un incident violent

Justice 4

La justice guinéenne a annoncé lundi le déclenchement d'une procédure judiciaire en vue de poursuivre des militaires impliqués dans un incident violent qui aurait fait 21 blessés, dont quatre par balles. Vendredi et samedi derniers, des heurts ont opposé les populations de la commune de Mali, dans le nord de la Guinée, à des éléments du Bataillon d'infanterie.

Les affrontements sont survenus suite à la bastonnade d'un chauffeur de camion par ces militaires.

Irritées par ces actes des militaires, les populations ont demandé le départ du commandant du camp, le colonel Issa Camara.

Selon le parquet général près la Cour d'Appel de Conakry, les militaires en question "sont reprochés des infractions de coups et blessures volontaires, pillage, vol, incendie volontaire et autres", indique un communiqué rendu public lundi.

Les événements de la commune de Mali affectent "sérieusement" l'ordre public dans cette ville, a déclaré le parquet général.

Le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Labé a été dépêché sur les lieux des affrontements samedi, en compagnie d'une équipe d'huissiers de justice, selon le communiqué.

Le colonel Issa Camara a déjà été limogé.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×