La Guinée compte sur son sol 4.000 réfugiés

Refugies 12

La Guinée compte sur son sol 4.000 réfugiés, venant principalement de la Côte d'Ivoire, de la Sierra Leone et du Liberia, a-t-on appris auprès du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés (HCR), à l'occasion de la célébration de la Journée internationale des Réfugiés qui s'est déroulée ce lundi à Conakry. Nombreux sont les réfugiés qui souhaitent être réinstallés dans des pays riches, comme l'Amérique du Nord, l'Europe ou l'Australie, au lieu de retourner chez eux.

Le représentant du HCR en Guinée Mahamadou Touré a indiqué à l'occasion de cette célébration que trois possibilités s'offrent aux réfugiés, à savoir le rapatriement, l'intégration locale dans le pays d'accueil et la réinstallation vers d'autres pays. Cette dernière option qui demeure la plus prisée par les réfugiés vivant en Guinée.

Même si certains réfugiés libériens et sierra-léonais avaient opté auparavant pour l'intégration sur place avec l'aide du HCR, ce qui leur a permis de jouir des mêmes droits que les citoyens guinéens, tels que "la liberté de circulation, l'accès à l'éducation, au marché du travail et à la propriété, l'accès à des documents d'identité et à des titres de voyage valides, et l'unité des familles".

Concernant l'option de réinstallation, il faut signaler que cela revient aux pays d'en faire la demande. C'est à partir de cette sollicitation que le HCR pourrait organiser ces opérations, dont certaines ont déjà permis à des centaines de réfugiés qui vivaient dans des camps en Guinée, notamment dans le sud-est, de bénéficier d'accueil aux Etats-Unis, en Hollande et en Australie.

Ce pays, il faut le rappeler, avait accueilli près d'un million de réfugiés durant les années 1990, lorsque le Liberia et la Sierra Leone étaient déchirés par des guerres fratricides. Puis les Ivoiriens viendront à leur tour suite à la rébellion qui avait plongé le pays dans l'instabilité, durant les années 2000, grossir les effectifs.

Aujourd'hui selon le HCR, il ne reste que 4000 réfugiés sur le sol guinéens.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site