Des prises de décisions ''unilatérales'' du bureau exécutif de la CENI

236484.jpg

Huit membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) déplorent l'attitude du nouveau bureau exécutif de l'organe électoral qui n'accorderait aucune importance pour la prise des décisions de façon consensuelle lors des plénières comme le préconise le code électoral.

Dans une lettre ouverte adressée jeudi au président de la CENI, Louncény Camara, dont l'agence Xinhua a eu une copie, les signataires fustigent a gestion "opaque" des affaires de la CENI par le bureau exécutif et dénoncent plusieurs actes posés sans consensus de tous les commissaires.

"Depuis que nous avons élu démocratiquement notre président de la CENI, le bureau exécutif a hypothéqué les prérogatives et décide seule de poser les actes qu'il veut dans les conditions qu'il veut, au mépris de toute position contraire ou suggestion constructive", note la lettre.

Les commissaires signataires de la lettre affirment que la gestion ''opaque'' du budget de la CENI, le recrutement et la formation des agents en charge de la révision des listes électorales, l'achat de certains matériels électoraux, la fixation de la date du calendrier des élections, entre autres, sont autant d'actes posés sur la seule initiative du bureau exécutif, sans consensus.

"La CENI est l'organe de gestion électorale qu'ensemble nous avons contribué à bâtir", ajoute la lettre avant de mentionner que "l'absence de consensus interne qui est aujourd'hui palpable ne nuit pas seulement qu'à la crédibilité de l'institution, mais elle traduit un profonds malaise qui dégrade également nos relations avec les acteurs politiques du pays".

Les signataires ont exigé l'audit du fichier existant par un opérateur neutre, recruté suite à un appel d'offre international, la révision des listes électorales comme le stipule le code électoral et l'organisation des élections législatives après élaboration d'un chronogramme consensuel, réaliste et réalisable.

"Nous dénonçons avec vigueur le comportement irresponsable du bureau de la CENI et décidons formellement de nous désolidariser et ne plus l'accompagner dans son aventure solitaire et suicidaire qui atteste de l'existence d'une autre CENI dans la CENI", concluent les signataires.

Selon eux, la non application de ces recommandations les émanera à suspendre leur participation à toutes les activités de la CENI.

 

© Copyright Xinhuanet

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×