Dialogue politique: le gouvernement tente de rassurer les partenaires au développement

236483.jpg

Le ministre guinéen des Affaires étrangères Dr Edouard Niankoye Lamah, a rassuré mercredi les diplomates accrédités en Guinée, de la volonté de son gouvernement de renouer le dialogue avec l'opposition, selon une information rendue publique ce jeudi de source officielle.

Le gouvernement guinéen tenait ainsi à démontrer sa bonne foi après la manifestation du 27 septembre dernier.

C'est pour cette raison que le ministre guinéen des Affaires étrangères aurait convié les diplomates à cette rencontre qui a eu lieu mercredi dans son département.

L'opposition à travers sa manifestation a voulu protester contre la "non prise'' en compte par le pouvoir de ses revendications.

Des revendications qui portent sur la restructuration de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ; l'audit du fichier électoral, sa révision et sa cogestion avec l'opposition ; la réhabilitation des conseillers communaux illégalement démis et subsidiairement la neutralité de l'administration publique dans le processus électoral et l'accès équitable des partis du Collectif aux médias publics''.

Durant la rencontre, Dr Edouard Niankoye Lamah est revenu sur le bilan de la manifestation, qui selon lui est de 3 morts, une soixantaine de blessés, dont 23 gendarmes et 3 policiers.

Malgré ces incidents, le chef de la diplomatie guinéenne a tenu à dire aux diplomates que le gouvernement du professeur Alpha Condé, poursuivra ses efforts, en vue de mener à son terme le processus de transition.

Cela passera forcément par la tenue des élections législatives, a-t-il indiqué.

Il faut rappeler que le Tribunal de première instance de Dixinn, a ouvert le vendredi dernier le procès des 322 manifestants interpellés lors de cette marche de l'opposition.

Le parquet de Dixinn a libéré les mineurs interpellés, dit-il à la demande des religieux et des ONG de défense des enfants, ainsi que "pour des soucis d'apaisement familial'', a-t-il précisé.

 

© Copyright Xinhuanet

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. james 11/10/2011

Nafissatou Diallo, a déclaré aux procureurs qui vivent à New York qu'elle a menti au sujet d'être violée par des soldats en Guinée. Elle a dit qu'elle avait été violée, mais elle a été par un groupe d'hommes vivant en Guinée. Après avoir raconté son histoire, les femmes sont devenus terrifiés des hommes qui vivent en Guinée, parce qu'ils croient que les hommes vivant en Guinée sont violeur brutal. Il ya des lois en cours de rédaction à travers le monde pour stopper les visas pour les hommes guinéens en raison des craintes qu'ils violent les femmes dans les pays étrangers.

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×