Deux anciens PM lancent une alliance électorale à la veille des législatives en Guinée

17737-10200422775239594-164507476-n.jpg
 
Quatre leaders politiques guinéens, dont les anciens Premiers ministres Jean Marie Doré et Lansana Kouyaté, ont officiellement annoncé la création d'une alliance électorale à vocation centriste intitulée : "Agir Ensemble pour la Guinée" (AEG), en prélude aux législatives du mardi 24 septembre 2013, a constaté APA mardi.
Outre M. Doré, leader de l'Union pour le Progrès de la Guinée (UPG) et Lansana Kouyaté, président du parti de l'espoir pour le développement national (PEDN), l'AEG comprend également les anciens Premiers ministres Kassory Fofana de Guinée Pour Tous (GPT), et Boubacar Barry de l'Union Nationale pour le Renouveau (UNR), tous quatre se réclamant du Centre.
Parmi ces quatre leaders, seul M. Doré n'avait pas pris part à la dernière présidentielle guinéenne de 2010, en sa qualité du Premier ministre de la transition, alors que les trois autres étaient en lice pour ce scrutin. Si Boubacar Barry s'était abstenu de s'aligner derrière l'un des finalistes au second tour, MM. Kouyaté et Fofana ont, par exemple, soutenu le candidat Alpha Condé ayant remporté le scrutin.
Après des brouilles, les deux alliés quitteront la mouvance présidentielle pour militer dans un club des Centres avec MM. Barry et Doré de rejoindre l'aile dure de l'opposition guinéenne.
Dans leur protocole d'accord, les quatre partis signataires s'accordent à s'opposer à toutes formes de violation de la constitution et des lois de la République ; à renforcer ensemble la vigilance pour le respect des accords issus du dernier dialogue politique.
Par ailleurs, les partis concernés s'engagent également à conjuguer leurs efforts pour développer la doctrine du centrisme comme orientation politique contre toute forme de repli identitaire et de radicalisme politique pouvant exposer la nation guinéenne à tous les risques.
Concernant les préparatifs des élections législatives, les partis s'accordent à se supporter dans les uninominales partout où il y a un seul candidat de l'alliance, tout en menant ensemble des campagnes conjointes afin de se soutenir autant que possible au scrutin proportionnel.
Tout de même, la nouvelle alliance politique précise que sa porte reste ouverte à tout autre parti politique partageant avec elle, les mêmes valeurs et acceptant de se soumettre à sa discipline''. Depuis l'annonce des élections législatives, c'est la première alliance purement électorale à être ficelée pour l'instant, d'autres ont été envisagées mais sans aucune chance de succès ou d'entente.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site