Deux ministres guinéens de l'opposition ont déposé leurs lettres dedémmision au gouvernement

logo-pedn.jpg

Le ministre guinéen du Plan Souleymane Cissé, et son homologue du Contrôle économique et financier Aboubacar Sidiki Koulibaly, ont déposé mercredi leur lettre de démission au Premier ministre guinéen Mohamed Said Fofana, à la demande de leur parti politique, selon une source proche du Parti de l'Espoir pour le Développement national (PEDN).

Joint au téléphone jeudi par Xinhua, la secrétaire nationale du parti Mme Zalikatou Diallo a confirmé cette nouvelle, en ajoutant que les deux ministres ont démissionné du gouvernement à la demande du PEDN en signe de protestation et à l'appelle de la classe politique de l'opposition, qui souhaite retirer leurs représentants dans le gouvernement et dans les institutions républicaines.

Selon elle, cette décision importante a été justifiée dans la lettre de démission, par le souci de respecter la discipline et les valeurs morales qui gouvernent toute organisation y compris les partis politiques.

Les représentants des partis politiques de l'opposition seraient en instance de démissionner au sein de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dès demain vendredi, nous a confié la secrétaire nationale du PEDN.

Au lendemain des élections présidentielles en décembre 2010, le gouvernement actuel a été formé suite à un accord de "partage" ayant été ficelé entre le président guinéen Alpha Condé et les partis politiques qui lui avaient apporté leur soutien à travers les voix de leur militants et sympathisants.

C'est ainsi que le parti PEDN avait bénéficié deux postes ministériels et plusieurs autres postes importants au sein de l'équipe gouvernementale qui a été formée.

Lors de la dernière manifestation de l'opposition le lundi dernier, les partis politiques membres du collectif des partis pour la finalisation de la transition et l'Alliance pour la démocratie et le développement (ADP), ont unanimement décidé de retirer leurs représentants au sein de l'actuel gouvernement et dans les différentes institutions républicains, pour protester contre le refus du gouvernement à organiser dans les délais requis, les élections législatives libres et transparentes.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site