L'opposition guinéenne rejette toute solution de sortie de crise qui ne passe pas par un accord politique global

calb737cellou-sidya-jpg.jpg

L'opposition guinéenne a déclaré jeudi de rejeter toute solution de sortie de crise qui ne passerait pas par un accord politique global, dument formalisé par une loi organique adoptée par le Conseil nationale de Transition ( CNT, parlement par intérim). De même, les partis politiques membres du Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et de l'Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) dénoncent le " tripatouillage" de la constitution et des lois du pays par les institutions républicaines telles le CNT.

Selon le porte-parole de l'opposition Aboubacar Sylla, l'opposition déclare avoir appris avec étonnement la transmission au président guinéen Alpha Condé, d'un rapport de sortie de crise élaboré par une commission ad hoc composée de représentants du CNT, du Conseil économique et social (CES), du Conseil national de la communication et de la société civile guinéenne.

"L'ADP et le Collectif déplorent cette démarche après l'interruption de la procédure d'adoption d'une loi organique relative à la recomposition paritaire de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) par le CNT", souligne M. Sylla, qui estime que "la plupart des membres de ladite commission sont connus pour leur engagement avéré auprès du parti au pouvoir".

Selon lui, c'est pourquoi, l'opposition désapprouve cette démarche qui consacre des dérives institutionnelles actuelles à la base de violations récurrentes de la constitution et rejette ladite proposition de sortie de crise qui a plutôt donné l'opportunité au président Alpha Condé, d'imposer son choix parmi les différentes options proposées par cette commission.

L'ADP et le Collectif saisissent cette occasion pour confirmer leur engagement à utiliser tous les moyens légaux nécessaires pour s'opposer à toute élection qui ne présenterait pas de garanties d'équité et de transparence.

"Nous invitons le peuple guinéen à rester mobilisé pour faire de la Guinée un véritable Etat de droit et une nation réellement démocratique", a conclu le porte-parole dans sa déclaration.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×