Diallo Lamine, conseiller à la Cour suprême a rendu sa robe

images-19.jpg

Un colosse au teint de charbon satiné. Il va se retourner dans tombe encore fraîche si je dis que son visage, son regard feraient de lui un parent proche du « Responsable suprême ». Mais toi tu étais de Kankan, probablement fils d’ex fonctionnaire de l’administration coloniale. La comparaison s’arrête là. Parcours classique au Lycée moderne long de Donka, ma promotion.

Nous nous perdons de vue pour nous retrouver à Paris, étudiants le droit. Tout comme un autre Lamine, Sidimé qui après avoir franchi le gap de la capacité, s’est retrouvé avec moi en troisième année de droit (on parlait alors de préparation du troisième certificat de licence). Lamine Diallo est reparti en Afrique (au Sénégal ?) puis s’est retrouvé dans la gueule du loup, en Guinée, enseignant le droit aux étudiants de l’université de « Poly ». Lamine était la premier promotionnaire que j’ai visité à l’ouverture du ghetto en 1984; il essayait de loger son immense gabarit dans un bureau pas plus grand qu’une cabine téléphonique ou de..Bon. A Conakry nous étions presque voisins à Coléah, avant qu’il ne déménage en haute banlieue.

 

Atypique, je me demande comment Lamine vivait et survivait. Il y a des centaines de cadres guinéens, diaspos ou pas, obscurs, oubliés, marginalisés, cependant compétents et intègres. Ceci expliquant cela. Ceux qui étaient dehors avaient pourtant choisi de rentrer, et de rester. Dans l’ombre, dans l’humiliation, la quasi-galère. J’en saute des dizaines (de galères) pour venir à son affectation à Mamou. Ce qui, me dit-on, était une punition pour avoir soutenu un certain "président démocratiquement élu" après. 

 

Après ? Il est mort conseiller « obscur » à la Cour suprême où il avait un téléphone qui ne marchait pas, seule avantage par rapport au trou de rat qu’il avait en 1984. Il m’est arrivé de rendre visite à l’autre Lamine. Le premier président; alors l’obscur conseiller de me lancer :

 

Tu as de la chance toi, de le voir aussi facilement, nous autres conseillers..

 

Alpha est le premier magistrat du pays depuis 15 mois.

 

Il a dû oublier ce grand cadre intègre d’une « justice pourrie » (dixit Kerfalla Yansané, autre condisciple de Lamine Diallo devant le CNT). Il y a tellement de grands juristes intègres en Guinée, qu’ayant l’embarras du choix, eh bien le président a dû juger qu’un Lamine Diallo sera mieux dans le trou apparent où il vient de se retrouver qui sera un paradis sans limites, Celui du Tout Miséricordieux pour Qui le mot oubli est une infirmité ou une miséricorde qu’Il accorde à ceux qui souffrent et dont Il  accable les ingrats.

Que Le Tout Miséricordieux te fasse regretter d’avoir traîné trop longtemps avec ceux qui ne savent pas ce qu’ils font.

PS : pardonne-moi de n’avoir pu trouver une photo de toi, même dans la galerie Google..

El Hajj Saïdou Nour Bokoum

www.nrgui.com (Nouvelle République de Guinée)

El Hajj Saïdou Nour Bokoum

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×