Ebola: tests avec des dizaines de milliers de personnes vaccinées en Afrique (OMS)

Images 153

Les tests cliniques sur plusieurs dizaines de milliers de personnes de deux vaccins potentiels contre la fièvre hémorragique Ebola vont commencer dés la fin janvier dans les zones contaminées d'Afrique de l'Ouest, a annoncé vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les tests cliniques sur plusieurs dizaines de milliers de personnes de deux vaccins potentiels contre la fièvre hémorragique Ebola vont commencer dés la fin janvier dans les zones contaminées d'Afrique de l'Ouest, a annoncé vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Marie-Paule Kieny, directrice générale adjointe de l'OMS et responsable de la mobilisation contre Ebola auprès de l'organisation, a précisé aux journalistes que ces tests, dits de "phase 3", seront menés sur des personnes saines.

Il faudra ensuite attendre de deux à quatre semaines pour avoir les données sur l'immunisation procurée par ces vaccins, qui ont déjà été testés sur des volontaires dans divers pays "avec des résultats acceptables en matière de sécurité".

Les premiers tests commenceront fin janvier au Liberia et seront réalisés ensuite en février en Guinée et en Sierra Leone, a indiqué Mme Kieny. Les fabricants des deux vaccins doivent déterminer d'ici là la dose à administrer.

18.000 personnes seront au total vaccinées avec les deux vaccins. En Guinée, les tests concerneront dans un premier temps 4.500 personnes puis, plus tard, un second groupe de 4.500 personnes sera vacciné. 6.000 personnes seront vaccinées en Sierra Leone et au Liberia.

Ces décisions ont été prises par l'OMS après la réunion, jeudi par téléconférence, de 87 experts du monde entier sur les vaccins. Il n'existe pas de vaccins homologués contre Ebola et la communauté sanitaire mondiale avance à marche forcée pour en trouver un ou plusieurs, bousculant les protocoles habituels de validation d'un nouveau produit.

- See more at: http://fr.africatime.com/guinee/articles/ebola-tests-avec-des-dizaines-de-milliers-de-personnes-vaccinees-en-afrique-oms#sthash.GOsPOmtN.dpuf

Marie-Paule Kieny, directrice générale adjointe de l'OMS et responsable de la mobilisation contre Ebola auprès de l'organisation, a précisé aux journalistes que ces tests, dits de "phase 3", seront menés sur des personnes saines.

Il faudra ensuite attendre de deux à quatre semaines pour avoir les données sur l'immunisation procurée par ces vaccins, qui ont déjà été testés sur des volontaires dans divers pays "avec des résultats acceptables en matière de sécurité".

Les premiers tests commenceront fin janvier au Liberia et seront réalisés ensuite en février en Guinée et en Sierra Leone, a indiqué Mme Kieny. Les fabricants des deux vaccins doivent déterminer d'ici là la dose à administrer.

18.000 personnes seront au total vaccinées avec les deux vaccins. En Guinée, les tests concerneront dans un premier temps 4.500 personnes puis, plus tard, un second groupe de 4.500 personnes sera vacciné. 6.000 personnes seront vaccinées en Sierra Leone et au Liberia.

Ces décisions ont été prises par l'OMS après la réunion, jeudi par téléconférence, de 87 experts du monde entier sur les vaccins. Il n'existe pas de vaccins homologués contre Ebola et la communauté sanitaire mondiale avance à marche forcée pour en trouver un ou plusieurs, bousculant les protocoles habituels de validation d'un nouveau produit.

Source: AFP

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site