Fin du conflit entre le gouverneur de Conakry et les huissiers de justice

Calb4695soriba sorel jpg

Le gouverneur de Conakry, Soriba Sorel Camara, et le président des huissiers de justice de Guinée, Seydouba Kissing Camara, ont grâce à la médiation du Premier ministre Mohamed Saïd Fofana signé un protocole d’accord mettant fin au conflit qui les opposait depuis début juin, a appris APA jeudi de source judiciaire.

Aux termes de cet accord, le gouverneur de la ville de Conakry s’engage à annuler sa correspondance à sa base, interdisant l’exécution des décisions de justice dans la zone de Conakry.

Reconnaissant désormais que l’exécution des décisions de justice  » est un droit qui s’impose à tous « , le gouverneur doit inviter les élus locaux à épauler les huissiers dans leur tâche.

Pour sa part, la Chambre des huissiers de justice de Guinée accepte d’abandonner sa plainte contre le gouverneur et d’échanger des informations autour des exécutions des décisions de justice.

Le gouverneur de Conakry et les huissiers de Guinée étaient à couteaux tirés depuis des semaines.

Tout est parti d’une correspondance dans laquelle le gouverneur notifiait aux maires et forces de l’ordre l’interdiction de l’exécution des décisions de justice dans la zone de Conakry. Une décision très critiquée par le ministère de la Justice, les huissiers et les opposants.

En réponse, la Chambre nationale des huissiers de justice de Guinée avait assigné le gouverneur de Conakry devant le tribunal de première instance de Kaloum pour abus d’autorité.

Après sa brève comparution le 23 juin dernier, le gouverneur devrait comparaitre le 7 juillet prochain.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×