Foireux anniversaire à Dadis, chef de gang !

 

Il y a un an, c’était le 23 décembre 2008, un gang de soudards ramassait les restes du pouvoir à Conakry. Nos populations avaient applaudi un inconnu du nom de Dadis. La suite a révélé le vrai visage de ce criminel au cerveau de moineau : incompétence, arrogance, cupidité, mensonge, ethnocentrisme, cruauté, etc.

Amateur de champagne et, paraît-il, de « sans pagne » (ce marié infidèle ne s’était-il pas vanté d’avoir des copines à gogo ?) Dadis a déjà reçu un cadeau de son aide de camp (du plomb de la part de Toumba Diakité), trois semaines à l’avance, le 3 décembre 2009. L’intéressé a été secouru (le terme « admission » étant trop noble pour lui) sous une autre identité dans un hôpital marocain. De Guinéen, Dadis a perdu en l’espace de quelques heures de vol, ce statut. Jamais dossier de naturalisation n’a été aussi rapidement traité. Mais il y a tout de même un petit problème : certaines visites à rendre à Dadis seraient soumises à des conditions de nationalité ! Aurait-on peur qu’un Guinéen ne l’achève ?

On nous dit que Dadis aurait perdu l’usage de la parole, ce qui semble pénible pour un bavard. Cependant, je me sens dans l’obligation de poser une question un peu bête mais patriotique: celui qui ne parle pas a-t-il besoin de porte-parole ? Ce dernier va porter quoi ?

Pour les nullards qui soutiennent Dadis, je précise le sens du mot « foireux »: dans le sens vulgaire, il signifie « merdeux » et dans le sens familier, « peureux ». Ces sots sauront-ils opérer un choix ? Puisse le repos de leur idole s’éterniser !

Foireux anniversaire, Satan Dadis ! Je ne dirai jamais « paix à ton âme ! » mais à chacun de tes partisans, « pet pour ton âne ! ».

Pour finir, je ne te salis pas.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. ABDOUL KARIM SY 25/12/2009

Un éspoir deçu est plus cruèlle qu'un refus motivé. Qui vit par l'épè perira par l'épè nous dit-on.Il faut dadisser la verité à dadis pour qu'il quitte le pouvoir ou qu'il crève.En tout cas je lui souhaite plus de mal que de peur amine que son âme parte en plaie.
Et souvent quand je desepère,je me rappelle toujours que tout au long de la verité,la voix de la verité et de l'amour finit toujours par triompher.Il ya eu dans ce monde des tyrans,des assassins qui,pendant un certain moment paraissent invincible mais à la longue ils finissent toujours par sucomber.Dites à dadis et aux membre du chaux ndd de penser à celà toujours.
Q'ALLAH benisse la guinée et les guinéens et que crève tous les despotes et les nullittaires et pardon millitaires

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×