Guinée : Cellou Dalein Diallo proteste, Alpha Condé dément (et Ollaid commente)

A la suite de notre interview de Alpha Condé (J.A. n° 2628), l’ex-candidat à la magistrature suprême, à la tête du principal parti d’opposition, Cellou Dalein Diallo, nous a fait parvenir la "mise au point" que voici. Par ailleurs (voir ''précision ''), Alpha Condé réagit à une information parue dans un Confidentiel du J.A. n°2629.

« À votre question relative à l’ethnocentrisme et à l’accusation selon laquelle il aurait joué la carte du “tout sauf un Peul au pouvoir”, Alpha Condé répond que c’est Cellou Dalein Diallo qui a mené une campagne ethnique et qui a dit : “c’est notre tour”, “c’est le tour des Peuls”.

Cette accusation est sans fondement car je n’ai jamais tenu de tels propos ni en public ni en privé. Nul ne peut donner la preuve du contraire. […]

Sur la question relative à l’affrontement entre mes partisans et les forces de l’ordre, M. Alpha Condé affirme que “[mes] gens ont refusé de changer l’itinéraire de leur manifestation comme cela leur avait été signifié”.

Il est surprenant d’apprendre par M. Condé qu’un itinéraire avait été proposé à l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) pour cette réception. La seule réponse que l’on a reçue est une lettre du gouverneur de Conakry indiquant que Cellou Dalein est un simple citoyen et que son retour au pays ne doit donner lieu à aucune réception. C’est au nom de cette soi-disant interdiction que les forces de l’ordre ont tiré sur mes partisans, entraînant un mort et huit blessés par balles. À l’occasion, 71 militants et responsables de l’UFDG ont été arrêtés, torturés et condamnés à des peines allant jusqu’à deux ans de prison ferme.

À la question relative à la perquisition de mon domicile par des militaires, le 10 mai dernier, M. Condé affirme que c’est un problème de partage d’argent entre des éléments de ma garde rapprochée qui est à la base de cette violation de domicile.

Je démens formellement cette explication. Les militaires qui assuraient ma sécurité sont bien connus des membres de ma famille et aucun d’entre eux ne faisait partie de cette équipe venue perquisitionner mon domicile. Dans tous les cas, les éléments de mon équipe de protection ne pouvaient pas être là dans la mesure où ils avaient été arrêtés depuis le 3 avril et qu’ils croupissent toujours en prison. En outre, il faut rappeler que les “visiteurs”, en partant, ont menacé le personnel de la maison en déclarant “qu’il n’y a qu’un seul président dans ce pays, c’est le professeur Alpha Condé”. »

  • Précision

À propos cette fois de l’investiture d’Alassane Ouattara à Yamoussoukro le 21 mai, le président Condé s’inscrit en faux contre les informations faisant état d’une « fâcherie » de sa part au motif que deux de ses opposants (Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré) étaient eux aussi invités à cette cérémonie (voir J.A. n° 2629). Dans un entretien avec J.A., le 28 mai à Paris, Alpha Condé a qualifié de « ridicule et infondée » cette interprétation. Il était simplement, dit-il, « fatigué », ce qui l’a conduit à ne pas apparaître au dîner officiel. « Chacun invite qui il veut à son investiture, a-t-il précisé, et je serai d’autant moins fondé à m’en étonner que j’ai moi-même, lors de ma propre investiture, invité le président Wade, mais aussi ses opposants. Je n’ai aucun problème avec Alassane Ouattara. » Dont acte.



François Soudan-J.A



Commentaire de Ollaid:

  • Je ne l'insulte pas mais je constate que Alpha...Condé est mentalement confus, certains diraient carrément ''fou ''. Commençons par la ''précision'' de A...C (A.''X''.Condé) dans J.A: c'est une preuve de plus que son service de presse ou autre de communication n' a vraiment rien à faire de leur temps. Répondre à des quolibets qui n'ont aucune influence ni sur l'image ni surtout sur la bonne marche du Pays montre à quel point le niveau de ceux qui le conseillent est affligeant en termes de hauteur d'esprit. C'est une réaction superflue au débat et qui n'apporte rien à la lanterne des Guinéens surtout venant d'un Chef d'Etat qui ne respecte ni sa propre constitution ni ses promesses. Puis et surtout, nous connaissons tous désormais son sale caractère et sa mesquinerie ( les ''empoisonnements'' fictifs et limogeages arbitraires). Donc libre à chaque Guinéen de croire une justification-excuse venant d'un homme dont la parole se révèle chaque jour ne pas être une montagne, loin de là. Tant-pis pour les nigauds qui veulent bien être encore trompés !

  • Continuons un peu à ''chicaner'' sur cette ''précision'' de A...C dans J.A. : Ouattara a invité le Président de la République de Guinée (qui se trouve être AC) tout comme il a invité tous ceux du continent africain. Par contre, il a invité à titre personnel Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré.

  • Quant-à la mise au point d' El-hadj Cellou Dalein : j'insiste encore une fois sur l'état de santé mentale (confusion d'esprit) de A...C qui ne réalise toujours pas que l'expression « c'est le tour des Peuls » n'est jamais venu de CDD mais du doyen Ba Mamadou dans un contexte bien précis de rhétorique volontairement provocatrice. Et à l'époque, CDD n'était même en politique encore. C'est parfois comme les clous, à force de taper, peut-être, ça finira par entrer (dans son esprit et de ceux qui l'entourent).

« un itinéraire avait été proposé à l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) pour cette réception ». C'est assez singulier que le gouvernement aille jusqu'à dire à un ''simple citoyen'' guinéen (expression du 'Django' de Conakry alias gouverneur)qui rentre chez lui, quel itinéraire suivre pour aller à la maison dans sa propre ville. Vont-ils lui exiger aussi quels aliments il doit manger? Cela ressemble plus à un guet-apens qui a été déjoué par le refus de CDD d'obtempérer.

Et en dernier, A...C semble mieux informé que la victime CDD sur les relations qu'il a avec son personnel et la violation de son propre domicile. A...C sait que ce sont bel et bien de militaires alors , et pourquoi ils sont allés ''visiter'' CDD! Lui le légaliste, pourquoi ne les a-t-il pas fait interpeller dans la mesure où ce qu'ils ont fait est contre la loi, même si c'était vrai ? Le Chef de l 'Etat cautionne donc que les citoyens se fassent eux-mêmes justice ? Ces propos sont très graves !

Tout ce qui précède et les autres frasques de Alpha ''X'' Condé montrent que la pauvre Guinée est encore une fois de plus victime d'une supercherie politico-ethnique qui a conduit au sommet de l'Etat, un homme sans cadres dans son propre parti, le RPG, sans programme , sans vision ;et pire, mentalement confus au point de se prendre pour Lansana Conté (en s'entourant des pires du PUP de Général) mais en usant de la politique de Sékou Touré. Et bientôt, il sera Dadis aussi , le ''patriote révolutionnaire Sankariste '' qui va braver toute la Communauté internationale qui voudra selon lui (A...C) néo-coloniser la Guinée en l'empêchant de tripatouiller le processus des législatives. Alpha … Condé a manifestement un grave problème de personnalité, implicitement des complexes.

Bon! Admettons malgré tout que les Guinéens ont les dirigeants qu'ils méritent. Depuis 2007, Dieu nous a offert , trois fois (2007, 2009 et 2010),à travers le sacrifice suprême de certains compatriotes l'opportunité de récupérer le Pays mais à chaque fois, le Peuple a accepté de se faire abuser par des gens comme Kouyaté (2007-2008), Dame Rabiatou et J.M. Doré (pions de Dadis,2009), et maintenant Alpha … Condé. Quant-au binôme (ou couple ?) Dadis et Konaté, ils avaient mis des fusils sur nos tempes, nous n'avions pas le choix.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site