Guinée : élections et implication des jeunes


Après le diagnostic du bilan très lourd de la mauvaise gouvernance qui avait impitoyablement paralysé la Guinée durant les 10 dernières années, des enjeux et des défis s’imposent. Les élections s’annoncent pour décembre 2009 pendant que beaucoup de citoyens se battent pour manger un repas décent par jour.

Le manque d’eau potable et d’électricité pour les populations, et d’infrastructures routières appropriées reliant les différentes régions du pays constitue un véritable champ de bataille électorale. Le meilleur candidat saura influencer le choix des votes par la performance, la consistance, la pertinence et la crédibilité d’un programme relatif à ces besoins laissés insatisfaits sur une longue période d’années. Les populations ont soif d’un réel changement dont l’opportunité nous est possible cette fois-ci si nous élisons le meilleur candidat qui soit le plus rapproché du peuple. Jeunes de Guinée, c’est l’occasion de défendre nos intérêts auprès de tout candidat potentiel en lui exposant nos problèmes et voir en retour la structure d’un programme rationnel qui décrit comment ils seront résolus obj ectivement. La démocratie nous donne cette possibilité et nous devons être préparés à de telles analyses pour que le choix tombe sur le bon candidat.

Pendant ces élections, notre raison doit être plus forte que notre passion et notre émotion pour ouvrir une nouvelle ère de démocratie et de stabilité. Les victimes de janvier et février 2007 sont mortes en réclamant du travail, de l’eau et de l’électricité. Alors il faudrait tenir compte de ces raisons.

La fourniture d’eau potable dans les centres universitaires initiée par le Conseil National pour la Démocratie et le Développement (CNDD) est un message fort aux jeunes et à nos candidats aux élections présidentielles prochaines en décembre 2009. Cela nous montre que le problème d’eau en Guinée n’est pas une fatalité, mais un manque de volonté et de patriotisme associé à la sauvegarde d’intérêts individuels. L’échec des politiques économique et de gouvernance a eu des conséquences sociales assez néfastes sur les populations et une stricte vigilance est nécessaire sur le choix des candidats pour éviter le radotage.

Notre pays est l\'un des plus grands gisements de bauxite, un minerai nécessaire à la fabrication d\'aluminium. Mais Malgré des années de l\'exploitation minière et des milliards de profits, la Guinée reste l\'un des plus pauvres en Afrique. Les questions d’intérêt ne manquent pas et il faudrait rationnellement les soulever.

Mamoudou Kouyaté
New York
E-mail : kouyatasse@yahoo.fr







Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×