Guinée: le Général se méfie des colonels

Selon le site d’information guineeconakry.info, neuf officiers supérieurs de l’armée guinéenne ont été arrêtés le jeudi 10 juin 2010. Pour l’instant les raisons de ces arrestations ne sont pas encore officiellement connues. Mais c'est certain qu'il y a de la méfiance dans l'air et il vaut mieux éviter toute surprise désagréable, à quelques jours du premier tour de la présidentielle, fixé au 27 juin prochain.

La plupart des officiers sont des colonels et anciens chefs d’état major des différents corps de l’armée guinéenne. Il s’agit notamment du colonel David Haba, ancien directeur de cabinet du ministère de la Défense nationale, portefeuille détenu par l’actuel chef de l’Etat, le général Sékouba Konaté. On retrouve également parmi les chefs militaires arrêtés, les colonels Mamady Mara,  ancien chef d'état major  de l'armée de l'air, Ansoumane Kaba, ancien chef d'état major  de l'armée de terre, le lieutenant  colonel Moriba Abel Haba, ancien chef d'état major adjoint de l'armée de terre, le lieutenant colonel Amara Samaké, ancien chef d'état-major adjoint de l'armée de l'air, le Lieutenant colonel Alpha Ousmane Diallo, ancien chef d'état major adjoint de la marine nationale, le lieutenant colonel Abdoulaye Kéita,  ancien chef d'état major général adjoint des forces armées et bien d’autres officiers supérieurs. Le colonel Abdoulaye Kéita serait  activement recherché et le Commandant Yaya Sow de la coordination du CNDD, a été mis aux arrêts dans la matinée de ce lundi même.Le seul ancien chef d’état major qui a, pour le moment, échappé à ces arrestations est le colonel Oumar Sano, ancien chef d'état major  général des armées.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site