Guinée-Mali : sécurité transfrontalière et coopération commerciale au centre des échanges entre les deux présidents

3imagescay12jj4

La sécurité transfrontalière et la coopération commerciale seraient les principaux axes de concertation et d'échanges entre le chef de l'Etat guinéen Alpha Condé et son homologue malien Ibrahim Boubakar Keita (IBK), arrivé lundi en Guinée, indique une source officielle.

Selon le ministre guinéen des Affaires étrangères, François Louncény Fall, cette visite fraternelle et d'amitié d'IBK en Guinée vise à renforcer les liens de coopération sécuritaire, commerciale et de transport entre les deux pays qui partagent une large distance de frontière commune, à l'extrême est de la Guinée.

Depuis l'indépendance des deux pays, des conflits communautaires relatifs à des lopins de terre opposent plusieurs villages situés de par et d'autre de la frontière guinéo-malienne.

La nécessité de résoudre définitivement cette question d'appartenance des terres s'impose ainsi aux responsables politiques des deux Etats ayant en commun l'histoire, la géographie et la langue, depuis des décennies durant.

Par ailleurs, le ministre Fall a annoncé que les mesures entreprises par les deux pays pour développer le secteur énergétique à travers la mise en valeur des potentialités hydroélectriques sur le fleuve Sénégal et le Niger, deux grands fleuves d'Afrique de l'Ouest qui prennent leurs sources en Guinée et qui traversent tous le Mali.

De même, dans le domaine du transport, la construction du chemin de fer de Conakry à Kankan (plus de 700 km) devrait être poursuivie jusqu'en territoire malien, pour faciliter le transport inter-Etat des personnes et des biens, a rappelé le chef de la diplomatie guinéenne.

La Guinée a aussi offert un entrepôt dans la commune urbaine de Coyah (à 50 km à l'est de Conakry), pour faciliter le débarquement et le stockage des marchandises et des gros porteurs maliens, afin qu'ils soient acheminer à Bamako, dans les meilleurs conditions de transit.

Le Mali ne possédant pas d'ouverture sur la mer, il utilise pour cela le port maritime de Guinée pour l'envoi de ses marchandises, des matériels et autres biens de consommation.

Avec l'éclatement de la crise au nord de Bamako, la Guinée a envoyé plusieurs contingents militaires formés et équipés pour défendre l'intégrité du territoire malien et œuvrer pour le retour de la paix et de la quiétude sociale dans le pays.

Pour sa part, le directeur de cabinet de la présidence du Mali, Mamadou Camara, a salué l'excellence des relations d'amitié et de coopération qui ont toujours existé entre la Guinée et le Mali.

"Le président malien vient rencontrer son frère et ami de la Guinée pour mieux renforcer les liens amicaux et de coopération entre nos deux Etats", a indiqué M. Camara, avant de mettre l'accent sur l'aspect de coopération Sud-Sud.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×