Le président Alpha Condé décide de "rajeunir" et de "féminiser" la fonction publique

Le président guinéen Alpha Condé réaffirme sa volonté de "rajeunir" et de "féminiser" toutes les structures de la Fonction publique ainsi que celles des sociétés mixtes de l'Etat guinéen, indique un communiqué de la présidence rendu public mardi.

Selon le communiqué, Alpha Condé a dit cette volonté au cours d'une rencontre avec une délégation du département du Contrôle économique et financier à qui il a rappelé sa vision politique pour les cinq années à venir.

Il a déploré l'obsolescence et la vieillesse des cadres de la Fonction publique qu'il juge nécessaire de "rajeunir" et de " féminiser" avant d'insister sur un projet de recensement biométrique des agents de l'administration publique.

"Il faut rompre avec la gestion du passé", soutient Alpha Condé qui déplore que "la corruption persiste toujours" et que " les marchés de gré à gré continuent".

Intervenant à la suite du président, le directeur du Contrôle économique et financier, Aboubacar Sidiki Koulibaly, a expliqué les difficultés d'ordre matériel, financier et structurel, auxquelles ses cadres sont confrontés dans l'exercice de leurs fonctions de contrôleurs des actions économiques de l'Etat.

Pour sa part, l'inspecteur général d'Etat, Kessery Zoumanigui a, dans son intervention, souligné plusieurs tares dans le fonctionnement normal de l'Etat, parmi lesquelles figurent l'impunité élevée en système de gouvernance, l'interférence des hiérarchies, des autorités, auprès des corps et des missions de contrôle, et surtout le système de protection des bandits à "col blanc" qui gangrènent l'économie du pays.

M. Zoumanigui a estimé que "le soutien politique des autorités doit être accompagné de moyens matériels, logistiques et financiers conséquents pour conférer aux missions de contrôle une efficacité digne de l'attente de l'Exécutif".

Face à ces multiples doléances des cadres du département du Contrôle économique et financier, le président Alpha Condé a averti qu'il compte désormais nommer les inspecteurs d'Etat par décret, afin de les mettre à l'abri des intimidations des chefs hiérarchiques.

 

© Copyright Xinhuanet

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Cisse 13/10/2011

alpha conde et fou il croi que c'est lui notre chef

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site