Interconnexion Côte d’Ivoire-Libéria-Sierra Leone-Guinée : Le projet de Traité adopté

images-5.jpg

Le projet de Traité relatif au financement, à la construction, à l’exploitation et au développement du projet d’interconnexion a été adopté hier, à l’issue de la réunion des ministres en charge de l’énergie de la Côte d’Ivoire, du Libéria, la Sierra Leone et la Guinée (CLSG). Ce projet jette ainsi, les bases d’un nouveau programme énergétique communautaire et la création de la Société à Objectif Spécifique (SOS).

Selon Amadou Diallo, secrétaire général du Système d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain (WAPP), le Traité adopté, servira à établir une coopération forte entre les quatre Etats dans le domaine d’échanges d’énergie et à moindre coût. La SOS créée par ce traité, aura pour objectif de financer, construire et développer la ligne de transport Côte d’Ivoire-Libéria-Sierra Leone-Guinée (CLSG). En vue d’assurer des échanges régionaux d’énergie à moindre coût entre les pays. « L’adoption du Traité devra permettre d’accélérer l’approbation du projet par nos partenaires techniques et financiers. C’est également le témoignage de l’engagement ferme des Etats bénéficiaires à accélérer la mise en œuvre de ce projet », a avancé Amadou Diallo. Aussi, le secrétaire général du WAPP a souhaité la ratification de ce Traité par les Chefs d’Etat concernés. Par ailleurs, il a demandé aux ministres en charge de l’énergie de prendre toutes les dispositions nécessaires pour sécuriser les lettres d’engagement avant juin 2012. Pour sa part, le ministre des Mines, du pétrole et de l’énergie, Adama Toungara, a noté que l’état désastreux des équipements dans le domaine, le manque d’infrastructures électriques fiables et durables, sont les motivations qui ont suscité la mise en œuvre d’une interconnexion entre les pays. « Seule une mise en œuvre rationnelle et adéquate ou sous régionale pourra apporter une réponse durable à la problématique urgente et récurrente de l’énergie dans nos pays », a fait savoir Adama Toungara. Il a rappelé que son département a procédé à la signature de plusieurs conventions portant sur la construction de centrales thermiques à cycle combiné d’Azito de 140MW et de CIPREL pour 220MW. Tout comme la convention d’AGGREKO (40MW) et Abata (330MW).


Sogona Sidibé

Source: Le Patriote

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site