Les élections législatives guinéennes pouraient se tenir en mars

carte-guinee-344-bis-5-0.gif

Les élections législatives en Guinée porraient se tenir en mars, a-t-on appris mardi de source offcielle.

Cette proposition de date concrète a été faite par les memebres du cadre du dialogue récement initié par le président guinéen Alpha Condé et piloté par des chefs réligieux et sages, présidé par Monseigneur Albert Gomez.

Les partis politiques de la mouvance présidentielle, du centre et l'autre frange de l'opposition modérée composée des partis reunis dans l'alliance ''Front d'Union pour la Démocratie et le Progrès'' (FDP), ont aussi trouvé un début de consensus, à propos des points tels l'audit du fichier électoral, la restructuration de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le révision de la liste électorale avec l'octroi des cartes d'identités aux citoyens guinéens et la mise en place d'un comité de suivis et évaluation des récommandations issues du dialogue politique inclusif.

Selon une source proche de la CENI, les deux blocs de l'opposition, le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et l'Alliance pour la Démocratie et le Progrès (ADP), estiment que leurs révendications n'ont pas été respectées dans le cadre du dialogue et ils sont restés en marge des trauvaux et pouraient ne pas prendre part aux élections législatives, en boycottant le scrutin.

Source: Afriquinfos

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site