"L'administration publique guinéenne sera une vitrine", promet le nouveau ministre de la fonction publique

Arton506372

Le nouveau ministre guinéen de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration publique, Sékou Kourouma, ancien haut commissaire à la reforme de l’État, s’engage à faire de son ministère la véritable vitrine de l’administration publique guinéenne, a-t-il indiqué mercredi soir. 

Dans son discours de passation de service, le nouveau ministre a promis de situer son action dans la continuité de son prédécesseur, tout en parachevant l’œuvre entamée et en ouvrant de nouveaux chantiers.

Parmi les chantiers à ouvrir, le successeur de Mariama Bah annonce la création d’un fichier unique de gestion administrative et financière des agents, la mise en place d’un schéma national d’information des services publics, de même que la révision des Lois 028 et 029 portant statut général des fonctionnaires et création, organisation, fonctionnement et contrôle des services publics.

Par ailleurs, Sékou Kourouma a promis de valoriser les jeunes cadres, de rajeunir et de féminiser l’administration, d’élaborer le programme multisectoriel de renforcement des capacités et d’achever les études sur le projet d’établissement d’une Ecole Nationale  d’Administration (ENA).

Pour son prédécesseur, des grands défis restent à relever et des projets en cours doivent être poursuivis.

Au nombre de ces projets, Mariama Bah cite entre autres la finalisation du recensement biométrique des fonctionnaires, ainsi que la gestion et le contrôle de l’effectif de la fonction publique.

Source: StarAfrica

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×