L'atteinte des OMD en 2015 est très peu ''probable'', selon un expert onusien

 

 

 

 

L'atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en Guinée à l'horizon 2015 est très peu ''probable'' eu égard aux énormes retards accusés et la situation sociopolitique qu'a connue le pays ces dernières années, a estimé lundi le représentant du Système des Nations unies (SNU) en Guinée, Anthony Kwaku Ohemeng-Boamah.

Anthony Kwaku Ohemeng-Boamah a fait cette déclaration à l'occasion du lancement officiel de la Journée des Nations-Unies célébrée chaque année le 24 octobre dans le monde.

Selon le diplomate onusien, malgré les efforts consentis par le gouvernement guinéen et ses partenaires au développement, l'atteinte des huit objectifs du millénaire pour le développement est une question de '' probabilité'', car dit-il, les statistiques montrent un manque à gagner et un défi majeur.

Au cours d'une projection sur la situation de développement en Guinée, les tableaux statistiques ont indiqué qu'en 2010, quelque 26,1 % des Guinéens vivaient dans une pauvreté extrême alors que le taux d'analphabétisme atteignait 34,5% depuis 2007.

Le taux de prévalence du VIH/SIDA est de 1,5% avec une hausse dans certaines zones de pauvreté dans le pays et une forte féminisation du sida dans presque toutes les régions.

L'accès à l'eau potable reste encore une préoccupation malgré les améliorations, avec un taux de 73,8% de couverture en consommation.

Selon le plan de réalisation des OMD en Guinée établi en 1996 et qui visait l'horizon 2015, le coût annuel pour l'atteinte de ses objectifs du millénaire a été évalué à 1,3 milliards de dollar avec 110 dollars à investir annuellement par habitant pendant 10 ans.

Le Système des Nations unies a pour vocation d'assister les pays dans leur agenda de développement et de réduction de la pauvreté, tout en respectant les droits de l'homme et l'équité.

Selon M. Kwaku Ohemeng-Boamah, l'institution onusienne joue le rôle de conseiller auprès du gouvernement tout en menant des actions sur le terrain pour améliorer le bien être des populations.

Les Nations unies, a-t-il ajouté, interviennent en Guinée notamment dans les volets de l'amélioration de la gouvernance, du renforcement des capacités institutionnelles, de l'accès équitable aux services sociaux de base, de la préservation de l'environnement et de la gestion durable des ressources naturelles.

"Nous ne venons pas ici en Guinée avec des projets clés en main. Mais nous assistons nos partenaires pour réponde aux défis qui s'imposent au pays", a conclu le représentant résident des SNU en Guinée.

 

© Copyright Xinhuanet

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×