L'opposition parlementaire guinéenne veut enquêter sur la saisie d'une cargaison de devises à Dakar

Index 33

L’opposition parlementaire guinéenne entend demander la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur l’interception à Dakar de vingt millions de dollars, a appris APA vendredi de sources concordantes à Conakry.

Le leader de l’Union des forces républicaines (UFR), Sidya Touré, peu convaincu des justifications fournies par les autorités de la banque centrale de Guinée, promet de demander l’ouverture d’une enquête, au nom de son groupe parlementaire, l’Alliance républicaine.

"Dès la prochaine rentrée parlementaire je suggèrerai la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur tous les détournements depuis les 700 millions de dollars de la société Rio Tinto jusqu’aux 10 millions de dollars saisis à l’aéroport de Dakar".

Pour l’ancien premier ministre guinéen de 1996 à 1999, il est temps d’engager une enquête parlementaire pour éclairer la lanterne des guinéens et situer les responsabilités sur tous les scandales.

Dans le même sens, le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, et leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), en tournée en Amérique du Nord, soutient que l’opposition parlementaire va demander la mise en place d’une commission d’enquête.

Pour l’ex Premier ministre, une telle investigation permettrait de vérifier les conditions de recrutement de la société ayant transporté les fonds à Dakar d’un côté et de l’autre, mener les enquêtes auprès des deux institutions citées par le gouverneur de la banque centrale de Guinée.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×