L'opposition veut recourir de nouveau à la rue pour défendre ses droits

leaders-oppisition.jpg

L'Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) et le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la Transition, deux blocs alliés de l'opposition guinéenne projettent des manifestations de rue dans les prochains jours dans la capitale et en provinces, à "cause de la dégradation de la situation sociopolitique" dans le pays, a-t-on appris ce mardi au cours d'un point de presse tenu à Conakry.

L'ADP et le Collectif entendent ainsi défendre leurs "droits", dans la prise en compte de leurs revendications soumises au gouvernement. Des revendications portant sur le recrutement d'un nouvel opérateur de gestion du fichier électoral en remplacement du sud-africain Waymark.

Les partis membres de ces alliances vont donner un avant-goût de ces actions musclées par un meeting qui aura lieu le 27 décembre prochain au stade de Kaloum, situé au cœur de la capitale. Meeting qui sera destiné à expliquer de long en large les "raisons de blocages" des préparatifs des élections législatives.

A propos de ces législatives, l'opposition a rejeté la date du 12 mai 2013 proposée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à travers son président Bakary Fofana.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×