La campagne agricole 2014 peine à démarrer en Guinée faute d'intrants

Bimagescakclsy2

La Confédération nationale des organisations paysannes de Guinée (CNPG) réclame la distribution imminente des semences et intrants agricoles à la veille des pluies pour démarrer la campagne agricole 2014, a appris APA mardi de sources proches de la structure.

Pour la trésorière des producteurs vivriers de la région forestière, Mme Traoré Ami Cécile, la campagne agricole 2014, initialement prévue en décembre, a démarré tardivement cette année

« Nous sommes en retard pour les intrants. Avant, on commençait les préparatifs en décembre. Dès janvier, on a tous les engrais et le reste. Nous voilà en Mai, nous n’avons rien reçu ».

Quant à Abou Diallo, le représentant régional en Haute Guinée, sa région a besoin de 393 mille kilogrammes de semences en riz pour une superficie de 4 913 hectares contre 41 500 kilogrammes de semences en mais pour 1 660 hectares pour un total de 985 875 tonnes d’engrais ».

En revanche, pour le représentant régional de la Moyenne Guinée, Amadou Diao Diallo estime que sa région a besoin de 215 mille kilogrammes de riz à ensemencer sur 2 519 hectares contre 20 684 kilogrammes de mais pour 518 hectares et 463 883 tonnes d’engrais.

Interrogée, Mme Aissata Keita, la présidente des Unions maraichères de la Haute Guinée, si les intrants ne sont pas distribués à temps, le retard pourrait se faire ressentir lors des récoltes.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site