La Chine offre un appui logistique et sanitaire à la Guinée

Index 202

Le gouvernement chinois, à travers son ambassade en Guinée, a offert un appui logistique et sanitaire au gouvernement guinéen, pour renforcer sa capacité de riposte contre l'épidémie d'Ebola.

La cérémonie de signature du don a eu lieu lundi entre l'Ambassadeur de Chine en Guinée, Bian Jianqiang, et le ministre guinéen de la Coopération internationale, Moustapha Koutoubou Sanoh.

En ce qui concerne cet appui, il s'agit tout d'abord des équipements d'une valeur de 30 millions de RMB, composé de 500 lits, 20 ambulances, 20 Pick-up, 100 motos, 20 incinérateurs, 20 000 thermo-flashs, 20 000 bouteilles de désinfectants 4 000 kits sanitaires et 40 000 équipements de protection pour le personnel de santé, deux mille kits sanitaires et 20 000 équipements pour les agents communautaires.

De même, l'autre don d'une valeur de 10 millions de RMB est composé de 3 bus, 515 ordinateurs et portables, ainsi que d'autres équipements informatiques et bureautiques.

Dans son discours, M. Bian a rappelé que son pays est l'un des premiers pays à apporter l'appui à la Guinée touchée par l'épidémie d'Ebola en 2014. Cette solidarité de la Chine, a-t-il dit, a orienté les aides de la communauté internationale envers la Guinée et les autres pays touchés par la maladie.

La Chine a également déployé plus de cinq groupes d'experts chinois pour former plus de 1 600 médecins, soignants et agents de santé communautaires guinéens impliqués dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola.

Pour l'Ambassadeur chinois, la lutte contre l'épidémie d'Ebola est entrée dans une période cruciale et la situation générale est marquée par des améliorations importantes.

"La partie chinoise continuera à apporter son aide à la Guinée pour lutter contre l'épidémie d'Ebola jusqu'à la victoire finale", a conclu M. Bian.

Au nom du gouvernement guinéen, le ministre de la Coopération internationale a exprimé les reconnaissances de son pays à la Chine qui vient de faire son huitième don à la Guinée depuis l'apparition de la fièvre Ebola l'année dernière.

"Au moment où je vous parle, les ambulances octroyées par la Chine sont déployées dans les préfectures pour extraire les derniers malades d'Ebola et les transporter vers les centres de traitement", a dit M. Sanoh.

"Les dix mille ressortissants chinois qui travaillent dans les différentes entreprises et sociétés implantées en Guinée sont restés à côté des populations guinéennes, malgré cette période de crise sanitaire", a-t-il indiqué.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site