La compagnie russe Rusal conditionne la relance de l'usine d'alumine de Friguia

calb4515fr-jpg.jpg

Face aux pertes qu'elle dit subir dans le fonctionnement de l'usine d'alumine de Friguia située en Basse Guinée, la compagnie russe Rusal pose comme condition la relance de cette usine la mise en place d'un chronogramme fiable relatif au démarrage du projet Dian-Dian de la part du gouvernement. Ce projet concerne une mine de bauxite située dans la préfecture de Boké, dont Rusal a obtenu la concession d'exploitation en 2006, a-t-on appris de sources proches de la représentation de la compagnie à Conakry.

Pour engranger les 50 millions de dollars nécessaires à la relance des activités à Friguia, les Russes pensent que seule des garanties autour d'un chronogramme bien établi sur le lancement du projet Dian-Dian pourrait convaincre les investisseurs à mettre la main à la poche. Ainsi, l'usine d'alumine de Friguia pourra être sauvée de la faillite.

Une usine qui selon nos informations a bénéficié de 91 millions de dollars à titres de subventions de la part de la compagnie Rusal durant l'année 2011.

La principale cause du mauvais état de santé de l'usine de Friguia est due à la baisse des prix de l'alumine sur le marché mondial.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site