La Cour Constitutionnelle fixe le délai de dépôt des candidatures à l'élection présidentielle en Guinée

Cour constitutionnelle1

Le président de la Cour Constitutionnelle de Guinée, Kéléfa Sall, a fixé le dépôt des candidatures à la prochaine élection présidentielle du 12 août au 1er septembre prochain à son siège situé à Kaloum, le centre administratif et des affaires de Conakry, a appris APA mercredi de sources officielles.

Dans un communiqué relayé par les médias d’Etat, l’institution précise à tous les candidats désireux de prendre part au scrutin que les dépôts se feront tous les jours de 8 heures à 16 heures 30 à son siège à Kaloum.

La cour constitutionnelle demande par ailleurs aux candidats le respect des dispositions du Code électoral.

Pour sa part, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a fixé le montant du cautionnement à verser au Trésor public pour se présenter à l’élection présidentielle d’octobre à 800 millions de francs guinéens, soit près de 80 millions de francs CFA, soit le double du montant exigé en 2010.

En plus du cautionnement, la CENI a également plafonné le montant global des dépenses pouvant être engagés par candidat durant la campagne électorale à 20 milliards de francs guinéens, soit deux milliards de francs CFA.

Dans un décret, le président de la république, Alpha Condé, a fixé au dimanche 11 octobre 2015 la date de la tenue du scrutin pour l’élection du président de la République alors que l’aile dure de l’opposition promet la reprise des manifestations de rue à partir du 17 août prochain pour exiger des élections transparentes.

Signature : SPOREVER

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site