La Guinée bénéficiera d'un soutien financier français de 75 millions d'euros en 2014-2016

Anneimages

La France accordera à la Guinée un soutien financier de 75 millions d'euros pendant la période 2014-2016, selon un document signé samedi à Conakry, à l'occasion de la visite de la Secrétaire d'Etat français au développement et à la Francophonie, Annick Girardin.

Mme Girardin a signé ce document-cadre de partenariat programme (DCP) avec le ministre d'Etat guinéen chargé de l'Economie et des Finances Mohamed Diaré, après une audience que le président guinéen Alpha Condé lui a accordée, selon un communiqué gouvernemental.

Le document, qui définit quatre secteurs, à savoir l'éducation, le développement humain, l'agriculture et l'énergie, fait suite à un contrat de désendettement et de développement signé en juin 2013, portant sur un montant de 75 millions d'euros, précise le communiqué.

Le même jour, Mme Girardin a aussi signé un accord avec le gouvernement guinéen, selon lequel la France va débloquer 5 millions d'euros pour soutenir la construction d'un nouveau centre de traitement des malades atteints du virus Ebola à Macenta (sud), ville proche de la frontière libérienne.

Après avoir fourni des matériels pour soutenir les efforts des Guinéens contre Ebola, la France envisage d'y envoyer 25 experts, a annoncé Mme Girardin au cours d'une visite au Centre hospitalo-universitaire de Donka qui abrite le centre de traitement de la fièvre Ebola.

La Secrétaire d'Etat français au développement et à la Francophonie a déclaré qu'au-delà de l'urgence contre Ebola, "la France mise sur le développement à long et moyen termes de la Guinée".

Mme Girardin a signé ce document-cadre de partenariat programme (DCP) avec le ministre d'Etat guinéen chargé de l'Economie et des Finances Mohamed Diaré, après une audience que le président guinéen Alpha Condé lui a accordée, selon un communiqué gouvernemental.

Le document, qui définit quatre secteurs, à savoir l'éducation, le développement humain, l'agriculture et l'énergie, fait suite à un contrat de désendettement et de développement signé en juin 2013, portant sur un montant de 75 millions d'euros, précise le communiqué.

Le même jour, Mme Girardin a aussi signé un accord avec le gouvernement guinéen, selon lequel la France va débloquer 5 millions d'euros pour soutenir la construction d'un nouveau centre de traitement des malades atteints du virus Ebola à Macenta (sud), ville proche de la frontière libérienne.

Après avoir fourni des matériels pour soutenir les efforts des Guinéens contre Ebola, la France envisage d'y envoyer 25 experts, a annoncé Mme Girardin au cours d'une visite au Centre hospitalo-universitaire de Donka qui abrite le centre de traitement de la fièvre Ebola.

La Secrétaire d'Etat français au développement et à la Francophonie a déclaré qu'au-delà de l'urgence contre Ebola, "la France mise sur le développement à long et moyen termes de la Guinée".

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site