Le gouvernement compte emprunter 160 millions de dollars pour des infrastructures routières

Ministre economie finances

Le gouvernement guinéen compte mobiliser pour l'exercice 2019 plus de 160 millions de dollars, via un emprunt obligatoire auprès des acteurs économiques du pays, pour financer des projets d'infrastructures routières.

Cette annonce a été faite jeudi par le ministre de l'Economie et des Finances, Mamadi Camara, au cours d'une rencontre avec des représentants de banques, de sociétés d'assurances, d'entreprises minières et de sociétés téléphoniques du pays.

Pour M. Camara, cet emprunt vient soutenir la réforme du secteur routier qui, depuis 2011, a connu des investissements de plus de 2 milliards de dollars pour la réalisation d'ouvrages de franchissement dans tout le pays.

Par ailleurs, les acteurs économiques ont été invités par le gouvernement à se conformer aux nouvelles dispositions relatives à l'enregistrement des entreprises au code des numéros d'immatriculation fiscale permanent (NIF).

Passé le délai d'un mois, toute entreprise évoluant en Guinée et non enregistrée au NIF s'exposera à des sanctions, car ses activités seront systématiquement interrompues sur le territoire national.

De même, il a été annoncé que dorénavant, tous les opérateurs économiques doivent s'assurer près des sociétés d'assurance en Guinée pour plus de sécurité dans leurs investissements. 

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site