La Guinée mobilise d’importants financements à Abu Dhabi pour accompagner sa croissance économique

Des financeurs du développement, investisseurs et groupes internationaux se sont engagés hier à l’issue de la Conférence des partenaires et des investisseurs privés de la Guinée à Abu Dhabi, à financer massivement le développement des secteurs prioritaires et les projets structurants associés.

Le président Alpha Condé qui a ouvert le dimanche 24 novembre cette conférence, a insisté, dans un discours volontariste, sur sa volonté de développer rapidement des infrastructures pour soutenir la diversification économique de la Guinée. « L’émergence de la Guinée passe par la transformation en profondeur de l’économie guinéenne d’ici 2035, avec des programmes nationaux et sous régionaux structurants. Au-delà des mines, la Guinée est un pays d’opportunités agricoles et industrielles dont le développement passe par la réalisation d’infrastructures énergétiques, routières et de télécommunications, dans un cadre assaini de bonne gouvernance économique et politique » a énoncé Alpha Condé. D’après GuineeNews.org le ministre de coopération Moustapha Koutouba a listé les premiers engagements des bailleurs de fonds.

Fonds d’Abu Dhabi : 90 millions $

« Le fonds d’Abu Dhabi a annoncé un montant de 90 millions de dollars pour appuyer les secteurs de l’agriculture et l’énergie »

Fonds koweitien : 55 millions $

«Le fonds koweitien qui avait un montant en réserve de 30 millions de dollars pour la Guinée, a donné son accord pour les débloquer. Cela ira dans les constructions des écoles en milieu rural pour 13 millions et 17 millions pour l’entretien routier. A côté de cela, il y a 25 millions de dollars prévus pour le financement du barrage hydroélectrique de Donkéa par le fonds koweitien »

Banque islamique de développement : 300 millions $

« La surprise de ce matin est que la BID a annoncé que dans les trois années à venir, elle va investir 300 millions $ en Guinée. Cela ira dans les infrastructures énergétiques, routières et scolaire ».

Saudi Fund for Development : 162 millions $

« Le fonds saoudien a annoncé qu’il va mettre à la disposition de la Guinée, dans les jours à venir, 30 millions de dollars comme appui budgétaire, à côté des 100 millions dollars d’investissements prévus et l’enveloppe de 32 millions de dollars pour la réhabilitation de l’hôpital Donka »

Fonds Mudabala: 5 milliards $

A cette première liste d’engagement financier énoncé par le ministre Koutouba s’ajoute selon des sources concordantes, un investissement de 5 milliards $ du fonds émitariti Mudabala, pour le développement d’une mine de bauxite et d’une raffinerie d’aluminium (voir en page Mines).

La Conférence des partenaires et investisseurs de Guinée a été conjointement organisée par les Emirats Arabes Unis, le Ministère des Affaires Etrangères, Abu Dhabi Executive Affairs Authority et la Chambre de commerce et de l’Industrie d’Abu Dhabi. Elle a été financée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Banque Mondiale, le Fond Monétaire International (FMI) et la Banque Africaine de Développement (BAD).

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site