La lutte contre la pêche illicite non réglementée au centre d'une réunion sous-régionale à Conakry

Afrique ouest peche csrp senegal mauritanie guinee cap vert gambie sierra leoneLes sept pays membres de la commission sous-régionale de la pêche sont en réunion à Conakry depuis mercredi pour harmoniser les mesures de lutte contre les pratiques de pêche illicite non déclarée et non réglementée qui minent les zones littorales de ces pays africains.

Venus du Cap Vert, de Gambie, de Guinée, de Guinée Bissau, de Mauritanie, du Sénégal et de Sierra Leone, les délégués de ces sept États-membres échangent sur les expériences et les nouveaux mécanismes pouvant permettre de contrer ces pratiques dans la zone maritime ouest africaine.

Il s'agit par ailleurs de travailler sur une gestion harmonisée assortie d'un système de contrôle efficace des navires en mer afin de détecter tout mouvement suspect dans l'espace maritime sous autorité des sept pays membres.

L'Union européenne est le partenaire financier et technique de cette commission sous régionale des pêches (CSRP), une organisation intergouvernementale de coopération halieutique instituée par la Convention du 29 mars 1985 et amendée en juillet 1993.

Selon les dernières données géographiques du ministère guinéen de la Pêche et de l'Economie maritime, la superficie de la commission sous-régionale est estimée à 1,6 millions de km² pour une population évaluée en 2010 à plus de 37 millions de personnes (dont 70% en zone côtière).

La capture dans cette zone maritime riche en produits halieutique est estimée à 2 millions de tonnes/an.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site