La marche de l'opposition fait un mort et dix blessés à Conakry (officiel)

waymark.jpg

Au moins une personne a été tuée et dix autres blessées jeudi à Conakry lors d'une marche organisée par le Collectif de l'opposition au sujet des préparatifs des élections législatives, indique un communiqué du gouvernement guinéen publié jeudi soir, qui cite des sources hospitalières.

Dans le communiqué, le gouvernement a "déploré vivement que les incidents (...) aient entraîné la mort d'un manifestant", tout en exprimant "sa vive préoccupation sur le fait que le décès de ce manifestant soit survenu des suites de blessures par balles".

Le gouvernement a souligné qu'il "a toujours officiellement et clairement interdit l'utilisation d'armes à feu dans le cadre du maintien de l'ordre", et a réitéré "sa ferme volonté de continuer à protéger l'expression des libertés fondamentales et les droits de l'Homme".

Il a condamné "fermement l'utilisation d'armes à feu pendant les manifestations, quels qu'en soient les utilisateurs et les circonstances".

Selon le communiqué, la justice a été saisie et une instruction judiciaire a été ouverte, afin d'élucider "les circonstances du décès et des blessures par balles intervenus lors de la manifestation d'aujourd'hui".

La manifestation de l'opposition avait débuté dans le calme, avant de dégénérer au niveau du siège du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel, situé au quartier Dares-salam, dans la banlieue de Conakry. Des incidents ont été maîtrisés par les forces de l'ordre déployées dans la zone.

Source:Xinhuanet

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×