La mission d'observation européenne promet la neutralité et l'impartialité

sans-titre-96.png

Christian Preda, le chef de mission d'observation de l'Union européenne (MOE UE) déployée en Guinée pour superviser le déroulement des élections législatives du 24 septembre promet, a déclaré, vendredi à Conakry, qu’il n’interférera pas dans le processus électoral.

S'exprimant au cours d'une conférence de presse, M Preda, membre du parlement européen, a souligné que la mission qu'il dirige avec ses plus de 70 observateurs venus de différents États membres de l'UE, plus la Norvège, aura pour principale mission la supervision du processus avant, pendant et après le vote. En plus des huit analystes spécialistes des questions électorales présents en Guinée depuis le 22 août dernier, 24 observateurs seront déployés ce samedi dans les huit régions du pays en attendant le renfort de 30 autres agents annoncés le 24 septembre prochain, a-t-il assuré. "Nous allons présenter une évaluation détaillée, circonstanciée et impartiale des processus électoraux conformément au cadre juridique national et régional", a-t-il souligné, tout en rappelant que son objectif est de soutenir le processus démocratique en République de Guinée.

Ainsi, M. Preda a prévenu que le séjour des observateurs s'inscrit dans le cadre du fair-play politique, et non pour interférer dans le processus électoral. "Nous avons des accords avec le gouvernement guinéen et la CENI. On n'est pas là comme des inspirateurs des partis politiques". Par ailleurs, il a rassuré que le travail se fera de manière indépendante, impartiale et neutre et analysera les différentes phases du processus électoral, notamment depuis l'établissement des listes électorales jusqu'à la proclamation des résultats définitifs, en passant par la campagne électorale, le jour du scrutin, le dépouillement, et les éventuels contentieux. "Après le scrutin, la MOE UE présentera publiquement une déclaration préliminaire exposant ses premières observations et conclusions sur le processus. Le rapport final de la Mission, rassemblant une évaluation plus approfondie du processus électoral, ainsi que des recommandations détaillées et concrètes pour les scrutins à venir, sera présenté un à deux mois plus tard".

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×