La SFI quitte le projet Simandou

Societe financiere internationale

Rio Tinto, deuxième plus grande compagnie minière au monde selon le dernier rapport PwC, a déclaré lundi que la Société financière internationale (SFI) a vendu sa participation de 4,6% dans le projet de fer Simandou. « Nous confirmons que la SFI a exercé une option de vente, qu'elle détient depuis 2006, pour exiger de Rio Tinto et Chinalco le rachat de sa participation dans Simfer (filiale qui gère le projet, ndlr)», a déclaré la compagnie.

Simandou Sud est un projet d’extraction de minerai de fer auquel est intégré un projet d’infrastructures de transport. Avant le départ de la SFI, Rio Tinto détenait le projet à 47%, avec 41,3% pour Chinalco et 7,5% pour le gouvernement guinéen. Ce gisement de fer à haute teneur (65,5% Fe), dispose d’une capacité de production annuelle s’élevant à 100 millions de tonnes, en pleine production, pendant plus de 40 ans.

Louis-Nino Kansoun

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×