La suspension de l’installation des conseils municipaux divise la classe politique

Dialogue 2eme 770x470Le ministère guinéen de l’Administration et du Territoire a suspendu, depuis lundi, l’installation des conseils municipaux, une mesure accueillie avec compréhension par la mouvance présidentielle là où l’opposition rue dans les brancards en parlant d’ « amateurisme ».

Ainsi, le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle, Amadou Damaro Camara, a déclaré en commentant la mesure : « Il y a une suspension peut-être pour une journée ou deux juste pour nous accorder sur les différents accords signés avec les différents alliés ou avec l’UFDG ».

Tout le contraire de l’opposant et conseiller élu de la commune urbaine de Faranah, Mohamed Lamine Kaba, d’après qui « Il y a un amateurisme qui ne donne la fierté à aucun Guinéen. Le ministère devait s’organiser en vue d’installer le même jour tous les conseils communaux dans le pays. Mais il y a d’autres qui sont programmés le 15 et 16, et d’autres sont déjà installé depuis le 8, tout cela prouve qu’il n’y a pas une rigueur administrative ».

« On ne nous a pas dit, a-t-il ajouté, pourquoi ça été suspendu. Mais le nouveau code électoral et celui des collectivités locales que nous avons dénoncés, ne sont pas capables de résoudre les problèmes ».

Au sujet des affrontements notés lors de l’installation des conseillers municipaux dans certaines sous-préfectures de la zone forestière, M. Kaba les a mis sur le compte du gouvernement, au motif qu’il « n’a pas respecté ses engagements». Et d’ajouter : « le pire est à venir dans le choix des chefs de quartiers et districts ».

Sur les 342 communes urbaines et rurales, seule une dizaine a été installée. Aucune commune de Conakry ne figure parmi elles.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site