La xénophobie sans fard !

Getattachment aspx 2

Que penser d'un élu, de surcroît Maire d'une ville de France, et donc en charge de la défense des valeurs républicaines, de la démocratie, des libertés et de la tolérance, qui a pris la liberté de ficher les élèves musulmans de sa commune.

Une grave atteinte à la Constitution française qui a été perpétrée par le Maire de Béziers, Robert Ménard, un élu du Front National, dont il s'en est vantée, le 04 mai 2015, devant les caméras de la chaîne publique France 2.

Ses statistiques sont basées sur les prénoms des enfants. Or, il est vrai que cet édile d'une ville France, abritant une importante population d'origine marocaine, est dans une totale ignorance qu'un prénom ne peut en aucun cas définir l'appartenance à une religion.

Pour un ancien membre de Reporters Sans Frontière, c'est là une grave lacune car il devrait être au fait que Bachir Gemayel, dont le prénom est musulman, est un chrétien maronite, tout comme son défunt frère Amine, prénom également musulman, tous deux anciens Présidents libanais. Que dire de celles qui se prénomment Fatima, qui est une Sainte au Portugal ? Ou Maria ? des Adam ? Zacharie ? Isaac ? Nadia ? Sami ? Et j'en passe.

Monsieur Ménard se comporte comme ceux qui ont eu leurs heures de gloire dans les pages les plus sombres de l'Europe, et notamment du Sud de la France sous le nazisme.

Monsieur Ménard imposera-t-il le port du "Croissant Vert" aux musulmans comme les juifs ont porté "l'Etoile Jaune" ?

Aux autorités françaises compétentes de réagir promptement pour mettre un terme à cette dérive qui porte atteinte aux principes mêmes de la République et met en danger la société française.

farid mnebhi

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×