Le chariot infernal

Konaté, Doré, Condé, viennent d’être rejoints par Kerfalla pour conduire à son terminus le chariot infernal de la transition. On se souvient que Yansané Kerfalla, alias Phiraouna avait sévi 11 ans à la Banque centrale, avant de rendre provisoirement le tablier à son tailleur, le Général Lansana Conté. Il fut probablement le plus long ministre des républiques qui ont suivi la première. Et son règne n’est pas fini puisqu’il en est presqu'aux deux tiers d’une année de ministère.

Sciences Po, bosseur, il a tout appris en tant que Gouverneur. Les « filles doigts de fée » compteuses de billets venaient à l’heure. Les cadres supérieurs avaient peur d’éternuer en comité de direction. Il travaillait au Bic rouge les rapports de ses cadres coco lala. Il avait lui aussi horreur des blessures à Molière. S’il fallait à tout prix parler, il était prudent d’éviter de dire « parabrise », car le sourire de Phiraouna était mortel.

Bref, la BRCG se portait bien mais pas la monnaie dont les glissades ou le glissement témoignent de la bonne santé de l’économie. Elle vient de franchir l’abîme profond de 10 000 lieues sous la mer. Un euro s’échange contre dix mille cinquante francs. C’est normal, nous ne sommes plus en 2010, mais en 2011. Je laisse le soin à mon frère Ansoumane Doré de nous dire dans combien de mois ou de semaines il faudra nécessairement dévaluer et/ou entrer dans une autre zone tempérée et/ou tropicalisée.

Car si le gros poisson que vient de pêcher guineenews n’est pas un poisson d’avril, on peut dire que notre chariot, que vient de quitter Konaté, que quittera bientôt M. Doré, aura du mal à parvenir à Bobo Dioulasso au Burkina, avec seulement MM Condé et Yansané à bord.. M. Kerfalla en 11 ans de pharaounat, n’aura pas sorti plus de milliards extra-budgétaires qu’en moins de 11 moins de gestion transitionnelle. 75 milliards pour Konaté. 700 milliards pour Condé. Presque mille milliards pour fabriquer un Président démocratiquement élu (RTG). Qui trouvera à redire ?

En effet, les 75 milliards ont été transmis à la grande muette pour qu’elle « s’achète » des galons, des 4x4 et autres engins dissuasifs pour les assoiffés de marches et qu’elle « soit et demeure » (pour user du jargon d'un fameux décret) sourde aux hurlements des violées du Stade Boiro et d’ailleurs. Les 700 milliards étaient destinés à caler le logiciel pour que l’opposant historique soit démocratiquement élu par la « Forêt ». Routes et voirie, latrines, etc. Mais comme ce qui est promis à la « Forêt » n’est qu’en chantier, les « législatives présidentielles » sont déjà dans la poche. Une ou deux petites tournées, deux rencontres avec les coordinations régionales, avec ça et là quelques poses de première pierre pour ne pas tomber dans les chiottes, mes respects mesdames, l’assemblée est dans le sac et le Perchoir échoit au véritable grimpeur. L’homme pour qui les ponts de lianes n’ont aucun secret, j’ai nommé Tarzan, alias Jean-Marie Doré. Les détails techniques sont sur les sites consacrés à cela.

Moi les chiffres me donnent la migraine.

Wa Salam,

Saïdou Nour Bokoum

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site