Le gouvernement guinéen promet la relance de SOTELGUI avant fin 2014

Images 168 

Le nouveau gouvernement guinéen, par la voix de son ministre d’État des Télécommunications, Oyé Guilavogui, promet la relance avant la fin de l’année de la Société guinéenne des télécommunications (SOTELGUI) dont le réseau n’est plus opérationnel depuis deux ans à cause de mauvaise gestion.

»La relance de Sotelgui suit son bon chemin. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’annoncer la réception des premiers conteneurrs des équipements et nous estimons que le dernier conteneur sera à Conakry avant le mois de mars 2014. Et avant fin 2014, je suis fier de dire que Sotelgui va retrouver son visage d’antan et reprendre sa position de leader ».

Dans la foulée, Oyé Guilavogui a indiqué que la Guinée a déjà obtenu cinquante mille dollars pour relancer et moderniser la SOTELGUI avec une nouvelle gérance confiée à une société spécialisée qui, selon lui, nécessitera un nettoyage de sa gestion et de son image.

‘’Nous avons déjà obtenu les cinquante mille dollars qu’il faut pour la relance et l’extension de Sotelgui. Quand on aura fini la modernisation et l’extension, la gestion intérimaire sera confiée à une société qui va être recrutée par appel d’offres pour une durée de deux ans après la signature d’un contrat d’exploitation entre l’État et une société spécialisée », a-t-il indiqué.

Toujours selon le ministre d’État des Télécommunications, après les deux années de gestion intérimaire, l’État guinéen ouvrira le capital de SOTELGUI avec la vente des actions aux privés.

‘’La Sotelgui, a-t-il souligné, s’est retrouvée dans cette situation parce que l’État était le seul actionnaire. Mais l’État ne sera plus le seul actionnaire ; les actions seront vendues aussi bien aux Guinéens qu’aux étrangers. La Sotelgui ne sera plus gérée comme avant…. ».

Lancée en 1995 sous le régime défunt, la SOTELGUI est la première société de téléphonie en Guinée, mais elle a été fermée depuis le mois d’août 2011 à cause d’une mauvaise gestion financière, qui a occasionné la mise en congé technique de plus de 1 600 employés.

Depuis, son réseau n’est plus opérationnel et ses clients se son tournés vers les quatre autres opérateurs.

L’année dernière, ses employés ont déclenché une grève générale pour demander le paiement de leurs arriérés de salaire et l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Interrogé sur le sort des travailleurs, le ministre a déclaré qu’il est trop prématuré d’en parler, car selon lui, ‘’la relance nécessite un nettoyage de l’image et de la gestion de la maison ».

Source: StarAfrica

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×