Le gouvernement mène campagne contre les violences faites aux femmes et filles

ViolenceLe gouvernement guinéen a lancé mardi une campagne de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles dans le pays, alors que plus de 80% des Guinéennes âgées de 15 à 69 ans disent avoir subi une forme de violence.

Il a précisé dans un communiqué que l'objectif de cette campagne de 16 jours visait à "conscientiser" les populations sur les conséquences de ces violences "afin de parvenir à un changement de comportement pour accélérer l'abandon de ces pratiques".

Le gouvernement entend impliquer tous les acteurs sociaux, notamment ceux de la société civile, à savoir les organisations de femmes, les jeunes, mais aussi le secteur privé, les médias et l'ensemble des partenaires techniques et financiers pour faire face à cette "pandémie mondiale de la violence" à l'égard des femmes et des filles.

Selon les résultats d'une enquête nationale sur les violences basées sur le genre (VBG) réalisée en 2016, 80,7% de femmes et filles de 15 à 69 ans ont dit avoir subi une forme de violence depuis l'âge de 15 ans, dont 29,3% des violences sexuelles et 55,7% des violences physiques.

Les mêmes données montrent que 96,8% des femmes et filles de 15 à 49 ans ont subi l'excision, 43,5% des filles de 0 à 14 ans ont été excisées, 54,6% de filles ont été mariées avant leur 18e anniversaire et 21,1% avant l'âge de 15 ans.

Source:Xinhua

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site