Le gouvernement pas perturbé par les journées villes mortes de l'opposition

Csm syndicats negociation 1 986bb0342b

Le porte-parole du gouvernement guinéen, Albert Damantang Camara, a déclaré mardi à Conakry que les autorités ne se laisseraient pas distraire par la menace de l’opposition d’organiser deux journées villes mortes les 30 et 31 mars prochains. Dans une réaction faite par voie de presse, M. Camara a simplement souligné que le gouvernement guinéen avait pris acte de la mesure envisagée par l'opposition, ajoutant toutefois que cette dernière aurait pu s'approcher du pouvoir pour discuter avec lui du motif brandi pour appeler à deux journées villes mortes, à savoir la baisse du prix du carburant.

Le recours à l'assemblée nationale pour dialoguer fait également partie des « voies orthodoxes » que l'opposition peut employer pour poser ses revendications, a-t-il dit, accusant l'opposition de vouloir torpiller les actions du gouvernement.

L'opposition guinéenne a annoncé lundi l'organisation de deux journées villes mortes les 30 et 31 mars, pour protester contre l'indifférence du gouvernement à sa demande de baisser le prix du carburant à la pompe, qu'elle juge élevé.

Source: APA

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site